NOUVELLES

Afghanistan: 15 morts dans un attentat-suicide à Kaboul, dont six Américains

16/05/2013 07:31 EDT | Actualisé 16/07/2013 05:12 EDT

KABOUL - Un attentat suicide contre un convoi américain à Kaboul, jeudi, a fait au moins 15 morts dont deux soldats américains et quatre entrepreneurs civils, également américains, ont annoncé des responsables.

L'attaque a fait du mois de mai le mois le plus meurtrier cette année pour les forces de la coalition.

Le commandant Bill Speaks, un porte-parole pour le secrétaire américain de la Défense, a confirmé que les deux soldats de l'OTAN morts dans l'attentat étaient des Américains.

Une entreprise de sécurité, DynCorp International, a plus tard confirmé que les quatre civils étaient ses employés, qui travaillaient avec les forces américaines pour former l'armée afghane.

L'attentat de jeudi était l'attaque la plus meurtrière en Afghanistan depuis le 9 mars, lorsqu'un attentat suicide a frappé le ministère de la Défense afghan pendant la visite du secrétaire de la Défense américain, Chuck Hagel.

Le président afghan Hamid Karzai a condamné l'attaque, disant qu'elle avait été perpétrée par «des terroristes et des ennemis de la paix de l'Afghanistan».

Un groupe islamiste militant, Hizb-e-Islami, a revendiqué l'attentat, expliquant que son unité «de martyrs» avait traqué le convoi pendant des semaines.

L'annonce pourrait indiquer une intensification des activités de ce mouvement, qui opère depuis le nord du pays et qui s'est battu contre la coalition américaine, tout en étant un ennemi farouche des talibans.

Des parties de corps étaient répandues sur le site de l'attentat et un véhicule militaire américain avait été réduit à un amas de métal tordu.

La déflagration a été assez puissante pour faire trembler des édifices dans d'autres parties de la ville.

L'attentat a tué neuf civils afghans, dont deux enfants, selon le porte-parole du ministère de la Santé, Kanishka Beektash Torkystani. Trente-cinq autres personnes ont été blessées.

Un porte-parole de la police de la province de Kaboul, Hashmad Stanakzi, a expliqué que l'auteur de l'attentat suicide a fait éclater une voiture remplie d'explosifs à environ huit heures.

«L'explosion était très grosse. Elle a incendié les édifices environnants», a-t-il déclaré.

Le chef adjoint de la police de Kaboul, Daud Amin, a expliqué qu'il était difficile de compter les morts parce que l'explosion avait déchiqueté les corps.

«Nous avons vu deux corps d'enfants morts par terre, mais le reste des corps était répandu», a-t-il expliqué.

Un porte-parole du mouvement Hizb-e-Islami, qui a revendiqué l'attentat, a déclaré à l'Associated Press que le groupe militant avait formé une unité spécialement pour mener des attentats suicides contre les Américains et d'autres forces de la coalition.

L'unité a été établie en réponse au fait que les États-Unis voudraient garder des bases permanentes et des troupes en Afghanistan même après le retrait de l'OTAN, a affirmé Haroon Zarghoon.

Jusqu'à maintenant en mai, 18 membres des forces de la coalition ont été tués.

L'OTAN prévoit retirer ses troupes de combat de l'Afghanistan l'an prochain.

PLUS:pc