NOUVELLES

USA: O.J. Simpson répond aux questions de ses avocats et des procureurs

15/05/2013 01:35 EDT | Actualisé 15/07/2013 05:12 EDT

LAS VEGAS, États-Unis - L'un des plus célèbres prisonniers des États-Unis, l'ancien footballeur O.J. Simpson, s'est adressé pour une première fois à une cour de Las Vegas, mercredi, dans sa tentative pour faire renverser une peine qui pourrait lui valoir l'emprisonnement à vie.

O.J. Simpson, appelé à la barre au troisième jour des témoignages, purge une peine pouvant aller de neuf à 33 ans de prison pour sa culpabilité dans une affaire de vol à main armée et d'enlèvement, relativement à des faits datant de 2007.

Ce sera à la juge de district Linda Marie Bell de déterminer si l'ancienne vedette de football et acteur, aujourd'hui âgé de 65 ans, a droit ou non à un nouveau procès. Aucun jury n'est impliqué dans cette procédure.

Lors de son procès en 2008, O.J. Simpson n'avait pas témoigné, une mauvaise décision prise sous la pression d'un avocat en qui il avait une grande confiance, a soutenu mercredi son autre ancien avocat, Gabriel Grasso.

Une autre avocate de Simpson, Patricia Palm, a indiqué que la journée serait longue, puisqu'il devrait témoigner sur chacun des 19 points soulevés dans le document déposé pour tenter de faire appel de sa condamnation. Il devra d'abord répondre aux nombreuses questions de ses avocats, puis être soumis au contre-interrogatoire d'un procureur de l'État qui tente de le garder derrière les barreaux.

Me Grasso a expliqué devant le tribunal que c'était l'autre avocat d'O.J. Simpson, Yale Galanter, qui avait pris la décision de ne pas faire témoigner leur client lors du procès de 2008. Me Galanter, qui aurait mal conseillé O.J. Simpson selon celui-ci, a refusé de commenter l'affaire jusqu'à son témoignage, prévu pour vendredi.

L'ex-footballeur avait été acquitté en 1995 dans le controversé procès pour meurtres de son ex-épouse Nicole Brown Simpson et de l'ami de celle-ci, Ronald Goldman.

PLUS:pc