NOUVELLES

Opération policière contre le cellulaire au volant 

15/05/2013 12:25 EDT | Actualisé 15/07/2013 05:12 EDT

Les policiers de la Sûreté du Québec ont les automobilistes à l'oeil toute la journée dans Bellechasse pour vérifier l'utilisation du cellulaire au volant et le port de la ceinture de sécurité. Ils étaient présents ce matin à Saint-Henri-de-Lévis où plusieurs contraventions ont été données.

L'utilisation du cellulaire au volant est encore très fréquente malgré les campagnes publicitaires et les opérations policières. Selon les données de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ), cette infraction se classe au quatrième rang des contraventions émises par les policières. 

« On sait qu'il y a encore beaucoup de travail à faire parce qu'il y a beaucoup de gens qui utilisent encore le cellulaire sans avoir le système mains libres. On sait également que ça crée des distractions qui occasionnent des collisions sur nos routes », explique le porte-parole de la Sûreté du Québec, Richard Gagné.

Le dernier bilan routier annuel de la SAAQ a également fait ressortir que le port de la ceinture de sécurité n'est pas encore acquis pour tous. « Dans le cas d'accidents mortels, 30 % de ces gens-là ne portaient pas la ceinture », indique Richard Gagné.

Les amendes pour ces deux infractions s'élèvent à environ 115 $ et entraînent trois points d'inaptitude. L'an dernier, 14 000 contraventions ont été remis à des automobilistes au Québec pour l'utilisation d'un cellulaire au volant.

La Sûreté du Québec fera un bilan de l'opération en après-midi.

PLUS:rc