NOUVELLES

Les rivaux à l'honneur

15/05/2013 03:04 EDT | Actualisé 14/07/2013 05:12 EDT

À quelques heures du premier affrontement entre les Blackhawks et les Red Wings à Chicago, Radio-Canada Sports vous offre un avant-goût de ce choc entre de rivaux de toujours.

Le deuxième tour des séries éliminatoires offre son lot d'affiches intéressantes. De nouveaux vieux rivaux, la bataille de la Californie et deux séries avec des équipes de l'« original six ».

La première d'entre elles prendra son envol mercredi soir. Deux rivaux qui s'affronteront pour la 800e fois (séries éliminatoires et saison), dont le premier de quinze rendez-vous en séries date de 1934.

Les Blackhawks et les Red Wings n'ont plus de secrets l'un pour l'autre. Mais peut-être ont-ils encore quelques surprises dans leur besace.

Au premier coup d'œil, les Hawks ont un avantage marqué pour remporter la série. Leur puissante attaque (149 buts marqués en saison, 2e dans la LNH) constitue un énorme défi pour la défense des Wings.

Le gardien Jimmy Howard a été brillant par moment contre les Ducks au premier tour, mais sa défense cherche encore ses repères depuis la perte du monument Nicklas Lidstrom l'été dernier.

Les éperviers ont les outils pour jouer au hockey jusqu'en juin. Jonathan Toews, Patrick Kane, Marian Hossa, Patrick Sharp et autres attaquants peuvent traumatiser même les meilleurs gardiens du circuit Bettman.

Les Red Wings ne pourront passer leurs soirées à se défendre. La mission des vétérans de l'équipe sera de trouver un moyen de sortir Corey Crawford de sa zone de confort.

Le gardien montréalais n'a accordé aux Wings que cinq buts en quatre matchs cette saison.

Les espoirs reposent donc sur les épaules des deux vedettes des hommes en rouge : Pavel Datsyuk et Henrik Zetterberg.

Les deux hommes ont propulsé les Wings en séries éliminatoires et ont grandement contribué à l'élimination des Ducks. Ne reste plus qu'à voir s'ils seront en mesure de fuir la couverture défensive de Duncan Keith et Hjalmarsson.

Les Hawks ont survolé le calendrier et éliminé le Wild sans trop de difficulté. Mais attention, les vieux rivaux connaissent la recette pour les embêter.

7- Red Wings de Détroit (24-16-8) c. 1- Blackhawks de Chicago (36-7-5)

Joueurs à surveiller
Détroit Chicago
Henrik Zetterberg
3-5-8 en 7 matchs
Patrick Sharp
5-1-6 en 5 matchs
Pavel Datsyuk
2-5-7 en 7 matchs
Marian Hossa
3-3-6 en 5 matchs
Damien Brunner
2-3-5 en 7 matchs
Patrick Kane
0-5-5 en 5 matchs
Niklas Kronwall
0-1-1 en 7 matchs
-2
16 mises en échec
15 tirs bloqués
Duncan Keith
1-4-5 en 5 matchs
+5
2 mises en échec
6 tirs bloqués
Jonathan Ericsson
0-1-1 en 7 matchs
+2
13 mises en échec
6 tirs bloqués
Johnny Oduya
1-1-2 en 5 matchs
+3
5 mises en échec
11 tirs bloqués
Jimmy Howard
4-3
0 jeu blanc
2,74
,911
Corey Crawford
4-1
1 jeu blanc
1,32
,950

Matchs entre les deux équipes cette saison
27 janvier : Blackhawks 2-1
3 mars : Blackhawks 2-1 (Fus.)
31 mars : Blackhawks 7-1
12 avril : Blackhawks 3-2 (Fus.)

Duels précédents
1934 (finale) : Blackhawks 3-1
1941 (demi-finales) : Red Wings 2-0
1944 (demi-finales) : Blackhawks 4-1
1961 (finale) : Blackhawks 4-2
1963 (demi-finales) : Red Wings 4-2
1964 (demi-finales) : Red Wings 4-3
1965 (demi-finales) : Blackhawks 4-3
1966 (demi-finales) : Red Wings 4-2
1970 (quarts de finale) : Blackhawks 4-0
1985 (1er tour) : Blackhawks 3-0
1987 (1er tour) : Red Wings 4-0
1989 (1er tour) : Blackhawks 4-2
1992 (2e tour) : Blackhawks 4-0
1995 (finale d'association) : Red Wings 4-1
2009 (finale d'association) : Red Wings 4-1

PLUS:rc