NOUVELLES

Le Canada et Subban se préparent pour les frères Sedin et les quarts de finale

15/05/2013 03:52 EDT | Actualisé 15/07/2013 05:12 EDT

STOCKHOLM - Si le Canada veut se rendre au-delà des quarts de finale du Championnat mondial de hockey pour la première fois en quatre ans, il devra trouver le moyen de contenir les frères Sedin.

Les Canucks de Vancouver ayant atteint les séries avant d'être éliminés, Daniel et Henrik Sedin ont rejoint l'équipe hôte du tournoi seulement après la victoire de 3-0 du Canada contre la Suède durant le tour préliminaire.

L'ajout des jumeaux et du défenseur des Canucks Alex Edler permettra de bonifier la confiance et l'attaque de la formation suédoise, deux atouts qui lui faisaient défaut en début de tournoi. Les Canadiens s'attendent à affronter un adversaire plus coriace, jeudi, à Globe Arena.

«Nous devrons nous assurer de faire les bonnes choses avec la rondelle, a noté l'attaquant canadien Jordan Eberle. Il faudra limiter les revirements avec l'attaque qu'ils ont.

«Nous devrons être à notre meilleur dans un match éliminatoire où les deux équipes ont des chances de l'emporter. Il faudra être alerte, sinon nous aurons des problèmes.»

Le Canada (5-1-1-0) a fini deuxième dans le groupe de Stockholm devant la Suède (5-2). Invaincue, la Suisse affrontera la République tchèque dans l'autre quart de finale prévue jeudi.

Les duels des quarts à Helsinki mettront aux prises la Russie contre les États-Unis et la Finlande contre la Slovaquie. L'attaquant des Capitals de Washington Alex Ovechkin se greffera à la formation russe, jeudi.

Le Canada entend opposer Dan Hamhuis, un autre joueur des Canucks, aux Sedin. Hamhuis connaît bien leur façon de faire et il sait que tout le monde sur la glace devra bien jouer sa position.

«Il faudra avoir un véritable effort de groupe, a souligné Hamhuis. Il y aura certes beaucoup de pression sur les deux défenseurs qui seront appelés à les couvrir, mais les autres joueurs auront aussi la responsabilité de bien surveiller ceux qui seront susceptibles de recevoir leurs passes.»

Henrik Sedin a regardé le premier match du tournoi entre la Suède et le Canada à la télévision, quand il était encore à Vancouver.

«Ils ont invité les meilleurs joueurs de différentes équipes, c'est pratiquement une équipe d'étoiles, a-t-il dit de la formation canadienne. Ce sera difficile, mais si nous disputons notre match et jouons de façon serrée, nous réussirons peut-être à les frustrer un peu.»

Hamhuis a été le joueur canadien le plus occupé à ses deux matchs depuis son arrivée, samedi. Le Canada a toutefois continué de se renflouer à la ligne bleue avec l'addition de P.K. Subban, qui a été jumelé à Jay Harrison à son premier entraînement avec l'équipe, mercredi.

Le défenseur du Tricolore estime qu'il n'aura pas besoin de beaucoup de temps pour s'adapter aux dimensions de la patinoire puisqu'il a joué sur une surface plus large avec les Bulls de Belleville dans la Ligue junior de l'Ontario.

«Je sais comment il faut initier l'attaque et ce qu'il faut faire pour utiliser les dimensions de la glace à mon avantage, mais c'est vrai que je n'ai pas joué sur une patinoire du genre depuis quatre ou cinq ans», a commenté Subban.

«Ce sera mon premier match du tournoi. Ça fait quatre jours que j'ai joué mon dernier match et je devrai faire la transition d'une situation où je venais de finir une série éliminatoire en pensant ne plus jouer avant septembre, à une autre situation où je me retrouve soudainement dans un match des quarts de finale entre le Canada et la Suède. Ça, c'est un gros défi en soi.»

L'entraîneur canadien Lindy Ruff a modifié ses trios mercredi, déplaçant Taylor Hall aux côtés de Ryan O'Reilly et Jeff Skinner. Eric Staal s'est retrouvé avec Eberle et Matt Duchene tandis que Jordan Staal a été jumelé à Matt Read et Wayne Simmonds.

Ruff n'a pas touché à son premier trio, composé de Claude Giroux, Andrew Ladd et Steven Stamkos.

Le vétéran entraîneur n'a pas voulu révéler qui serait affecté à la couverture des Sedin et de leur compagnon de trio Loui Eriksson, des Stars de Dallas. Il a laissé entendre qu'il pourrait désigner plusieurs unités pour cette tâche.

«J'espère utiliser nos trois premiers trios et mettre beaucoup de pression sur eux afin de pouvoir passer beaucoup de temps dans leur zone, a dit Ruff. Si nous leur opposons un trio, ça va réduire le temps de jeu de deux de nos trios. C'est là quelque chose que je veux éviter.

«Je ne veux pas vous l'annoncer, mais nous avons un plan en tête.»

PLUS:pc