NOUVELLES

Groupes conservateurs ciblés par le fisc: le directeur de l'IRS démissionne

15/05/2013 07:40 EDT | Actualisé 15/07/2013 05:12 EDT

WASHINGTON - Le président Barack Obama a annoncé, mercredi, que le directeur intérimaire de l'Internal Revenue Service (IRS), le fisc américain, avait donné sa démission dans la foulée d'une enquête ayant révélé que l'IRS avait ciblé à tort des groupes conservateurs.

Selon M. Obama, le secrétaire au Trésor, Jacob Lew, a exigé le départ de Steven Miller.

Le président a ajouté qu'il insistait pour que des mesures soient adoptées afin d'éviter que de tels gestes ne se reproduisent.

Barack Obama a été pressé d'agir après que de hauts responsables de l'IRS eurent admis que des groupes conservateurs avaient été abusivement choisis pour faire l'objet d'un contrôle.

C'est une investigation effectuée par un vérificateur général du Trésor qui a permis de découvrir que l'IRS avait utilisé des critères inappropriés pour identifier des organisations liées au Tea Party et au mouvement conservateur qui réclamaient une exemption fiscale.

Le président a donné une conférence de presse à la Maison-Blanche mercredi soir après s'être entretenu avec M. Lew et son plus important conseiller.

PLUS:pc