NOUVELLES

Gagner grâce à l'attaque?

15/05/2013 09:32 EDT | Actualisé 15/07/2013 05:12 EDT

Combien de tours éliminatoires les Rangers pourront-ils disputer avec une attaque stérile? C'est la question qu'on se semble se poser année après année à Manhattan sous le joug de John Tortorella.

Et c'est le mystère que les Bruins de Boston devront résoudre s'ils veulent retourner en finale de l'Est pour une deuxième fois en trois ans.

Voilà une équipe, les Rangers, qui vient de museler la dangereuse attaque des Capitals en sept matchs, avec seulement 16 buts marqués. Encore plus impressionnant, les Rangers ont forcé la tenue d'un match ultime après avoir marqué seulement 11 fois dans les 6 premières rencontres.

La troupe de Tortorella a donc remporté 3 de ses 4 dernières séries en marquant seulement 59 buts en 27 matchs, pour une moyenne de 2,18. Évidemment, ces trois séries se sont réglées en sept matchs.

Reste à voir si les Rangers seront aussi conservateurs face aux Bruins, dont l'unité défensive tombe en lambeau. Déjà privés d'Andrew Ference et de Wade Redden, ils ont vu un autre vétéran tomber au combat dès la première période du match 7, quand Dennis Seidenberg s'est blessé.

Dans le septième match Leafs-Bruins, cette situation a forcé Matt Bartkowski, un défenseur avec une vingtaine de matchs d'expérience dans la LNH, à jouer près de 25 minutes. Et voilà que la bande à Claude Julien a rappelé la recrue Torey Krug.

Si les arrières bostoniens ne recouvrent pas la santé, ce sera l'occasion parfaite pour Brad Richards et Rick Nash de justifier leurs gros salaires. Au premier tour, les deux attaquants ont totalisé... trois points. La situation est telle que Richards s'est même retrouvé par moments dans un quatrième trio.

Les défenseurs des Rangers devront quant à eux se pencher sur le dossier David Krejci qui, avec 13 points en 7 matchs contre les Leafs, a vite fait oublier sa fin de saison couci-couça. Le même constat s'applique à son fidèle allié Milan Lucic, auteur de 9 points au premier tour, après avoir connu une saison si misérable qu'il est même allé réfléchir sur la passerelle de presse.

6- Rangers de New York (28-18-4) c. 4- Bruins de Boston (28-14-6)

Joueurs à surveiller
Rangers Bruins
Derick Brassard
2-7-9 en 7 matchs
David Krejci
5-8-13 en 7 matchs
Mats Zuccarello
1-4-5 en 7 matchs
Milan Lucic
2-7-9 en 7 matchs
Brad Richards
1-0-1en 7 matchs
Nathan Horton
4-3-7 en 7 matchs
Michael Del Zotto
1-1-2 en 7 matchs
Zdeno Chara
1-7-8 en 7 matchs
Dan Girardi
1-1-2 en 7 matchs
+4
22 mises en échec
24 tirs bloqués
Johnny Boychuk
2-0-2 en 7 matchs
0
31 mises en échec
28 tirs bloqués
Henrik Lundqvist
4-3
2 jeux blancs
1,65
,947
Tuukka Rask
4-3
0 jeu blanc
2,49
,923

Matchs entre les deux équipes cette saison
19 janvier : BOS 3-1
23 janvier : NYR 4-3 (P)
12 février : NYR 4-3 (F)

Duels précédents
1927 (demi-finale) : BOS 3-1 (total des buts)
1928 (demi-finale) : NYR 5-2 (total des buts)
1929 (finale) : BOS 4-1 (total des buts)
1939 (demi-finale) : BOS 4-3
1940 (demi-finale) : NYR 4-2
1958 (demi-finale) : BOS 4-2
1970 (1er tour) : BOS 4-2
1972 (finale) : BOS 4-2
1973 (1er tour) : NYR 4-1

PLUS:rc