NOUVELLES

Wall Street: le Dow Jones et le S&P500 battent de nouveaux records

14/05/2013 04:11 EDT | Actualisé 14/07/2013 05:12 EDT

Wall Street a battu de nouveaux records mardi, son indice vedette Dow Jones et l'indice élargi S&P 500 clôturant à des niveaux jamais encore atteints, dopés par l'optimisme persistant des courtiers: le Dow Jones a grimpé de 0,82% et le S&P 500 de 1,01%.

Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a progressé de 123,57 points à 15.215,25 points, et le S&P 500 de 16,57 points, à 1.650,34 points.

Le Nasdaq, à dominante technologique, s'est apprécié de 0,69% (+23,82 points) à 3.462,61 points, à des niveaux plus vus depuis octobre 2000.

La hausse timide observée à l'ouverture sur la place new-yorkaise a rapidement laissé place à un marché plus animé, de très nets mouvements d'achats traduisant l'optimisme insistant des courtiers.

"Encore une fois, comme on le voit depuis le début de l'année, un léger recul, même infime, est perçu comme une opportunité pour les acheteurs d'entrer sur le marché", a noté Michael James, de Wedbush Morgan Securities.

Et même la faiblesse du géant technologique Apple, la plus importante valeur du Nasdaq, n'a pas suffi pas à freiner l'élan des investisseurs vers les valeurs technologiques, qui emmènent le marché dans leur hausse, a-t-il noté: "C'est là où l'argent va, avec les valeurs bancaires".

Des craintes persistantes au sujet d'une fin anticipée de l'énorme programme de rachats d'actifs mené par la Banque centrale américaine (Fed) pour stimuler l'économie du pays et, par ricochet, les marchés financiers, ont été provisoirement laissées de côté.

"Il est difficile de comprendre pourquoi le marché a si bien marché aujourd'hui, en l'absence de nouvelles économiques de taille", mais les investisseurs continuent à croire que la Bourse américaine est le "meilleur pari" alors que de beaux jours attendent l'économie du pays, a noté Hugh Johnson, de Hugh Johnson Advisors.

Et pourtant, "si la performance du marché est bien exceptionnelle, celle de l'économie américaine n'est que bonne, voire passable", a-t-il jugé.

Le marché obligataire a reculé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a avancé à 1,952% contre 1,923% lundi soir et celui à 30 ans à 3,163% contre 3,129%.

ppa/sl/bdx

PLUS:afp