NOUVELLES

Québec entame des discussions avec Old Dutch

14/05/2013 08:48 EDT | Actualisé 14/07/2013 05:12 EDT

Le gouvernement du Québec a annoncé mardi avoir entamé des discussions avec l'entreprise manitobaine Old Dutch afin de trouver une solution permettant d'éviter la fermeture de son usine de croustilles de Montréal, prévue en septembre.

La ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb, a indiqué avoir mis sur pied dès l'annonce de la fermeture, la semaine dernière, un comité d'intervention pour tenter de convaincre la société de maintenir ouvertes les installations et d'éviter la perte de 216 emplois.

Formé de représentants d'Investissement Québec, du ministère des Finances et de l'Économie, du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation ainsi que de la Ville de Montréal et de Montréal International, ce comité vise à concerter les efforts afin de maximiser les chances de réussite, a précisé Mme Zakaïb par voie de communiqué.

La ministre déléguée a assuré que le comité explorerait « toutes les avenues possibles pour amener l'entreprise à renoncer à la fermeture », tout en respectant les « critères d'investissement responsable » du gouvernement.

Mme Zakaïb a par ailleurs tenu à souligner la collaboration du député de Marquette, François Ouimet, du Parti libéral du Québec. Lorsqu'il s'agit de préserver des emplois, « la partisanerie n'a pas sa place », a-t-elle affirmé.

« Fin de vie utile »

La société Aliments Old Dutch a annoncé le 7 mai qu'elle mettrait un terme à ses activités de production et d'entreposage à son usine de l'arrondissement montréalais de Lachine, le 27 septembre.

L'entreprise a expliqué que cette usine avait atteint la fin de sa vie utile et qu'il n'était pas possible de la rénover ou d'ouvrir de nouvelles installations dans la région.

L'usine a été construite en 1964 par Humpty Dumpty - firme acquise par Old Dutch en 2006 - et a depuis été exploitée sans interruption comme usine de fabrication de grignotines.

Dorénavant, le marché du Québec sera approvisionné par d'autres usines d'Old Dutch au Canada, a indiqué la société.


PLUS:rc