Huffpost Canada Quebec qc

Dossier Pétrolia à Gaspé: Québec change les règles du jeu

Publication: Mis à jour:
PAULINE MAROIS
Pauline Marois. | PC

Radio-Canada a appris que le gouvernement Marois a terminé la version préliminaire de son règlement sur la protection de l'eau potable. Celui-ci changera les règles du jeu pour les sociétés pétrolières qui souhaitent effectuer des travaux en sol québécois, comme Pétrolia à Gaspé.

Le gouvernement du Québec réalisera une étude hydrogéologique avant d'autoriser tout forage exploratoire de pétrole.

« Cette étude hydrogéologique sera faite par et pour le gouvernement. C'est une étude indépendante qui va être réalisée », a indiqué la ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, lors de son passage à Gaspé.

De plus, la première ministre Pauline Marois a souligné qu'il n'y aura pas de rétroactivité dans ce dossier. « À partir du moment où on dit, voilà les nouvelles règles, ils doivent se conformer aux nouvelles règles », a-t-elle précisé.

La ministre des Ressources naturelles a renchéri, en précisant que les permis de forage n'auront pas préséance sur le règlement sur l'eau potable.

Rencontre entre le maire de Gaspé et la première ministre

Le maire de Gaspé, François Roussy, qui a rencontré Pauline Marois vendredi dernier, a réitéré l'importance de réaliser une étude indépendante sur les risques de contamination de l'eau potable avant de porter un jugement.

Pétrolia a indiqué par courriel qu'elle ne commentera pas le dossier.

Québec assure que le règlement sur la protection de l'eau potable sera déposé d'ici le début de l'été. Par la suite, les Québécois auront 30 jours pour émettre leurs commentaires.