NOUVELLES

« Intrusion massive » du gouvernement américain dans une agence de presse

14/05/2013 01:39 EDT | Actualisé 13/07/2013 05:12 EDT

L'agence de presse Associated Press (AP) a dénoncé lundi une « intrusion sans précédent » du département de la Justice américain, qui aurait secrètement saisi des relevés téléphoniques de l'agence et de certains journalistes.

Le patron de l'agence Gary Pruitt condamne « une intrusion massive et sans précédent [...­] dans les activités de collecte d'informations d'Associated Press ». Il exhorte le gouvernement de lui renvoyer les relevés et d'en détruire toute copie.

L'agence américaine a indiqué avoir acheminé une lettre au ministre de la Justice Eric Holder, dans laquelle elle affirme qu'il n'existe « aucune justification possible à une telle collecte de communications téléphoniques ».

Les relevés d'appels saisis concernent un article publié en mai 2012 sur une « opération de la CIA au Yémen, qui a empêché au printemps 2012 un complot d'Al-Qaïda visant à faire exploser une bombe dans un avion pour les États-Unis ».

Gary Pruitt précise que les appels visés couvrent une période de deux mois au début de 2012, ne manquant pas de signaler le fait qu'il étudiait la possibilité d'entreprendre une poursuite judiciaire.

Le ministère de la Justice n'a pas répondu à ces allégations, mais a dit suivre un certain nombre de lois en vigueur lorsqu'il recherche des informations provenant d'organisations de presse.

« Ces réglementations nous imposent de chercher à obtenir nos informations par tous les moyens possibles [...] avant d'envisager de recourir à une requête formelle », a déclaré par communiqué le département de la Justice, cité par l'AFP.

« Nous devons prévenir l'organisation à l'avance sauf si cela pose une menace importante à l'intégrité de l'enquête », a-t-il poursuivi.

PLUS:rc