NOUVELLES

Le ministre Lebel trace le cadre du nouveau pont Champlain

14/05/2013 08:18 EDT | Actualisé 14/07/2013 05:12 EDT

Le ministre fédéral des Transports, Denis Lebel, a annoncé mardi les prochaines étapes en vue d'obtenir, d'ici la fin de l'été, le meilleur scénario pour la construction du nouveau pont reliant la Rive-Sud à Montréal.

« Nous voulons tous que le nouveau pont tienne compte des valeurs du milieu, qu'il soit à l'image de sa vocation de plus importante porte d'entrée de Montréal, et qu'il préserve la vue imprenable sur le centre-ville. Notre gouvernement travaillera avec les experts locaux pour faire de cette vision une réalité, dans le respect des échéanciers et des coûts », a indiqué le ministre des Transports.

Il a fait cette annonce au Centre canadien d'architecture à Montréal, en présence de l'architecte Phyllis Lambert et de la conseillère de Vision Montréal Élaine Ayotte, porte-parole de l'opposition officielle en matière de culture et de patrimoine, qui, en janvier dernier, a endossé la déclaration du Conseil municipal demandant au gouvernement fédéral la tenue d'un concours international de design pour le pont Champlain.

Interrogé sur son intention de tenir ou non un tel concours, le ministre a indiqué que le scénario n'est pas exclu mais qu'il ne pourra se faire que dans les délais et les budgets alloués.

Mme Ayotte salue la démarche du ministre. « Il y a deux manières de voir les choses, ou on crache dans la soupe et on dit qu'on veut un concours tout de suite ou, voilà un ministre qui nous dit avec ouverture que l'on regarde toutes les options, tout en sachant ce que nous privilégions », a déclaré la conseillère qui estime « réaliste d'arriver en septembre avec une étude sérieuse sur les pour et les contre des options ».

Plus tôt mardi, la chef de Vision Montréal, Louise Harel, avait déclaré dans un communiqué : « Un concours de design pour le pont Champlain est indispensable! Montréal, seule ville UNESCO de design en Amérique du Nord, appelle aux efforts concertés des pouvoirs publics afin de refléter notre talent et affirmer notre réputation de ville créative à l'échelle internationale. »

Le ministre Lebel confiant quant à la sécurité

Au sujet des inquiétudes concernant la sécurité du pont, le ministre Lebel a rappelé qu'Ottawa allait investir 308 millions de dollars pour maintenir la structure sécuritaire.

Dans un reportage diffusé mardi, un ingénieur a montré à Radio-Canada des images d'une fissure de six mètres de long en bordure d'un joint de dilatation. La caméra glissée dans la fissure permettait même de voir à travers le tablier du pont.

Le ministre a affirmé qu'il n'était pas inquiet, en raison de la présence de nombreux capteurs sur la structure.

PLUS:rc