BIEN-ÊTRE

L’Arabie Saoudite assouplit ses règles de visa pour promouvoir la visite des pèlerins

14/05/2013 04:55 EDT | Actualisé 14/07/2013 05:12 EDT

L'Arabie Saoudite a annoncé son projet d'assouplir les règles strictes pour l'obtention de visas et d'autoriser les étrangers à faire des pèlerinages religieux vers les lieux saints dans la région du Golfe, autres que la Grande mosquée de la Mecque et la Mosquée du Prophète à Médine.

La Commission Saoudienne pour le tourisme et les antiquités a annoncé la décision du gouvernement de délivrer des visas « Omra-Plus » aux étrangers résidant hors du Conseil de Coopération du Golfe s'ils participent aux visites guidées des lieux saints islamiques, signale HotelierMiddleEast.com.

Les autres états membres du CCG sont Bahreïn, le Koweït, Oman, le Qatar et les Emirats Arabes Unis.


Le visa Omra-Plus ouvrirait l'accès au pays et permettrait aux pèlerins de visiter le pays au-delà des lieux saints traditionnels, pendant une période pouvant aller jusqu'à un mois.


Jusqu'à maintenant, la majorité des touristes en Arabie Saoudite venaient des états et des nations membres du CCG, car le pays ne délivre pas de visas touristiques.


C'est en Arabie Saoudite que l'on trouve deux des mosquées les plus saintes pour l'Islam : Masjid al-Haram (aussi appelée la Grande Mosquée) à La Mecque et Al-Masjid al-Nawabi (ou la Mosquée du Prophète) à Médine, qui abrite le tombeau de Mahomet.


Le pays a récemment fait de gros efforts pour devenir une destination touristique, en faisant d'importantes rénovations afin d'augmenter la capacité de 27 aéroports dans les trois prochaines années, ajoute HotelierMiddleEast.com.


D'importantes sommes d'argent sont également consacrées à la rénovation de 30 musées et attractions sur le thème de l'Islam dans des villes principales.


Le tourisme représente la deuxième plus grande industrie en Arabie Saoudite, qui a d'ailleurs vu ses revenus augmenter de 10 %, notamment grâce aux pèlerinages islamiques, explique le ministre.
On estime que, chaque année, près de 3 millions de personnes entreprennent le pèlerinage Hajj jusqu'à la Grande Mosquée.


Le Coran appelle chaque musulman ayant la capacité physique et les moyens suffisants à entreprendre le Hajj au moins une fois dans sa vie.


vs/cm/lm/sbs