NOUVELLES

Chômage au Pentagone

14/05/2013 04:16 EDT | Actualisé 13/07/2013 05:12 EDT

La grande majorité des 780 000 employés civils du Pentagone seront mis au chômage pour un peu moins de deux semaines cet été en raison des réductions budgétaires de 85 milliards de dollars entrées en vigueur le 1er mars aux États-Unis, a annoncé mardi le secrétaire à la Défense, Chuck Hagel.

Ces employés civils devront donc prendre 11 jours de repos forcé non payés, soit un par semaine à compter du 8 juillet, et ce, jusqu'à la fin de l'exercice budgétaire, le 30 septembre, précise Chuck Hagel dans un mémorandum.

M. Hagel a affirmé que ce nombre pourra éventuellement être revu à la baisse si d'autres sources d'économies sont identifiées. « Je ne peux pas le promettre », a-t-il toutefois déclaré.

Près de 70 000 personnes seront exemptées de cet arrêt de travail. Il s'agit notamment des civils déployés dans des zones de combat, de quelques membres du personnel médical ou encore des employés des chantiers navals militaires.

Le Pentagone doit composer avec des compressions de budget de 13 % d'ici le 30 septembre.

Depuis janvier, le département de la Défense a gelé toute embauche de civils et a commencé à se séparer des quelque 46 000 employés civils qui étaient embauchés selon un contrat temporaire. Au cours des cinq prochaines années, l'armée américaine compte par ailleurs réduire ses effectifs civils de 5 % à 6 %, selon le numéro deux du Pentagone, Ash Carter.

Le budget 2014 projeté du département américain de la Défense devrait être de 526,6 milliards de dollars, sensiblement le même que celui de cette année, ce qui n'inclut pas le coût de la guerre en Afghanistan, pays que les dernières troupes américaines devraient quitter fin 2014.

PLUS:rc