NOUVELLES

Bas prix en raison de l'offre grandissante de pétrole

14/05/2013 12:35 EDT | Actualisé 14/07/2013 05:12 EDT

L'apport important de pétrole qui provient de l'Amérique du Nord garde le prix du combustible bas, selon un rapport publié mardi par l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Selon l'organisme, les sables bitumineux canadiens et le pétrole américain ont un effet « transformateur » sur le prix du pétrole à travers le monde. L'AIE affirme que ces nouvelles sources d'or noir auront un impact significatif sur le prix du pétrole au cours des cinq prochaines années, avec une tendance à la baisse.

L'AIE estime que l'offre de pétrole provenant de l'Amérique du Nord devrait augmenter de 3,9 millions de barils par jour entre 2012 et 2018. C'est presque la moitié de la hausse totale estimée pour l'ensemble de la planète pour cette période, soit 8,4 millions de barils par jour.

Quant à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), qui tente toujours de contrôler son offre afin de garder le prix du pétrole à un certain niveau, elle se voit actuellement dépasser les limites qu'elle s'est fixées. En avril, les pays membres de l'OPEP ont augmenté leur production de 250 000 barils par jour, pour atteindre 30,5 millions de barils par jour. La limite fixée par l'OPEP est de 30 millions de barils par jour.

Aujourd'hui, le monde utilise près de 90,6 millions de barils de pétrole par jour. Dans six ans, ce volume devrait être de 96,7 millions de barils par jour, selon l'AIE.

PLUS:rc