DIVERTISSEMENT

Angelina Jolie: portrait d'un sex-symbol au parcours hors normes

14/05/2013 09:32 EDT | Actualisé 14/07/2013 05:12 EDT

Sex-symbol au parcours singulier marqué par un engagement fort - et sur le terrain - en faveur des réfugiés, l'actrice américaine Angelina Jolie, qui a annoncé avoir subi une double mastectomie préventive, dit rester une "mauvaise fille".

"La vie est pleine de nombreux défis. Ceux qui ne doivent pas nous faire peur sont ceux que nous pouvons affronter et contrôler", souligne la compagne de Brad Pitt, mère de six enfants, qui fut élue en 2005 femme la plus sexy au monde.

"Angelina" est issue d'une famille du cinéma. Sa mère, l'actrice américaine Marcheline Bertrand, d'origine canadienne française, est morte d'un cancer à 56 ans. Son père est l'acteur américain Jon Voight (Oscar 1979 du meilleur acteur) et son frère l'acteur James Haven.

Née le 4 juin 1975 à Los Angeles en Californie, elle étudie l'art dramatique au Lee Strasberg Theatre Institute de New York, mais sa silhouette élancée, ses pommettes hautes et ses lèvres pulpeuses lui valent de démarrer une carrière de mannequin.

Après quelques rôles sur les planches, elle apparaît au cinéma et à la télévision.

On la voit surtout dans des rôles de femme torturée ("Le Damné" 1997, "Urban Jungle" 1998), ou de rebelle provocatrice ("60 secondes chrono" 2000).

Appréciée pour son interprétation d'un mannequin atteint du sida dans le téléfilm "Gia", qui lui vaut un Golden Globe en 1999, elle connaît la consécration deux ans plus tard, en short et T-shirt moulant, dans "Lara Croft", héroïne virtuelle de l'adaptation du jeu vidéo Tomb Raider.

Un sex-symbol est né: Angelina Jolie collectionne les couvertures de magazines et alimente les fantasmes masculins avec des déclarations comme: "On est jeunes, on est bourrés, on est au lit, on a des couteaux... un accident peut vite arriver".

Mariée et divorcée deux fois des acteurs britannique Jonny Lee Miller (1996-1999) et américain Billy Bob Thornton (2000-2003), c'est seule qu'elle adopte en 2002 son premier enfant, Maddox, né au Cambodge. En 2005, l'actrice qui "a un lien très fort" avec ce pays en recevra la nationalité.

Devenue ambassadrice de bonne volonté du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Angelina Jolie dit avoir été sensibilisée aux causes humanitaires lors d'un séjour en Sierra Leone, dans un camp de déplacés où se trouvaient des enfants victimes d'atrocités.

"Cela a fait de moi quelqu'un de différent, pour le meilleur. Avant, je m'intéressais surtout à moi-même, à ma carrière, à ma vie", raconte-t-elle en 2006 à CNN, en expliquant donner le tiers de ses revenus à des oeuvres de bienfaisance. "J'obtiens un salaire ridiculement élevé pour ce que je fais".

Elle touche 20 millions de dollars pour "Mr. & Mrs. Smith" (2005), comédie d'action dont elle partage l'affiche avec un autre sex-symbol hollywoodien, Brad Pitt, alors en instance de divorce. Ils formeront l'un des "couples en or" de Hollywood.

Leur premier enfant, Shiloh, naît en mai 2006 en Namibie, dans une tentative d'échapper aux paparazzi qui les traquent. En 2008, Angelina accouche aussi à Nice de jumeaux: Knox Léon et Vivienne Marcheline.

Angelina et Brad sont également les parents de deux autres enfants adoptés: Pax, d'origine vietnamienne, et Zahara, une petite Ethiopienne.

En 2000, Angelina est la lauréate de l'Oscar du meilleur second rôle féminin pour son interprétation d'une malade mentale charismatique dans "Une vie volée" (1999) de James Mangold.

En 2010, elle réalise son premier long-métrage, "Au Pays du Sang et du Miel", une histoire d'amour entre une jeune musulmane et un Serbe pendant la guerre en Bosnie (1992-1995), qui lui vaut d'être nommée citoyenne d'honneur de Sarajevo. Son film sera projeté lors de campagnes contre les agressions sexuelles en zones de guerre.

L'ambassadrice du HCR s'est à ce titre rendue dans de nombreuses zones de conflit comme l'Irak, le Darfour ou la Libye.

Lors du tournage de son film, elle confie avoir "joué avec le feu" et que malgré ses enfants et son compagnon, elle est "restée une mauvaise fille": "J'ai toujours cette part là en moi. Mais maintenant j'arrive à la contrôler et je réserve çà à Brad. Ou... à nos petites aventures".

INOLTRE SU HUFFPOST

Angelina Jolie's Leg: A History