NOUVELLES

Washington refuse de blâmer Manille pour la mort d'un pêcheur taïwanais

13/05/2013 06:15 EDT | Actualisé 13/07/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont déploré lundi la mort d'un pêcheur taïwanais tué la semaine dernière par les garde-côtes des Philippines, mais sans condamner leur allié philippin pour un incident qui provoque des frictions entre les deux voisins en mer de Chine méridionale.

"Nous regrettons la mort tragique d'un maître de bateau de pêche taïwanais lors d'une confrontation en mer le 9 mai avec un patrouilleur philippin", a déclaré la nouvelle porte-parole du département d'Etat, Jennifer Psaki.

Elle a fait état de "contacts" entre "les Etats-Unis, le gouvernement philippin et les autorités taïwanaises" et a "salué la promesse du gouvernement philippin de conduire une enquête complète et transparente".

Mme Psaki a toutefois refusé de condamner les tirs de Manille, l'un des plus proches alliés de Washington en Asie du Sud-Est, appelant les deux parties à "éviter tout acte de provocation".

Les Philippines ont admis que leurs garde-côtes avaient tiré jeudi sur un bateau de pêche taïwanais, tuant un pêcheur de 65 ans pour lequel le président de Taïwan Ma Ying-jeou a réclamé des excuses.

Des centaines de pêcheurs taïwanais ont brûlé lundi le drapeau philippin lundi devant la représentation diplomatique des Philippines à Taipei, poussant le président philippin Benigno Aquino à lancer un appel au calme.

L'incident en mer est survenu au nord de l'île principale de l'archipel philippin, Luzon, dans le détroit de Balintang, dont les eaux territoriales sont philippines et ne sont pas revendiquées par d'autres pays, comme cela est le cas ailleurs en mer de Chine.

La mer de Chine méridionale est le théâtre de tensions et de revendications territoriales concurrentes entre la Chine, Taïwan, le Vietnam, les Philippines, la Malaisie et Bruneï.

nr/sam

PLUS:afp