NOUVELLES

Le Vermont dépénalise la possession de petites quantités de cannabis

13/05/2013 09:55 EDT | Actualisé 13/07/2013 05:12 EDT
AP
A man holds a joint during a march in favor of the legalization of marijuana in Sao Paulo, Brazil, Saturday July 2, 2011. The Brazilian Supreme Court ruled on June 15, 2011 that demonstrations favoring the legalization of cannabis are an exercise of free expression and do not encourage people to consume it. (AP Photo/Nelson Antoine)

NEW YORK - Les élus du Vermont, dans le nord-est des Etats-Unis, ont dépénalisé lundi la possession de petites quantités de cannabis, faisant de leur Etat le 17e du pays à assouplir les restrictions applicables à la consommation de cette drogue.

La Chambre des représentants du Vermont a voté en faveur de la mesure, peu de temps après le Sénat de l'Etat. Le gouverneur Peter Shumlin, grand défenseur de la mesure, devrait signer sous peu le texte.

Le nouvelle loi va ainsi dépénaliser la possession de jusqu'à 28,3 grammes de marijuana, ainsi que de petites quantités de haschisch. Une sanction civile, similaire à une contravention routière, devrait toutefois rester imposée.

"La dépénalisation de petites quantités de cannabis va permettre aux tribunaux et forces de l'ordre d'utiliser plus efficacement des ressources limitées pour lutter contre les drogues provoquant une forte dépendance et qui déchirent des familles et des communautés", a souligné le gouverneur Shumlin sur les réseaux Twitter et Instagram.

Une étude du centre de recherche Pew parue en avril avait indiqué que pour la première fois en plus de quatre décennies de sondage sur cette question, une majorité d'Américains (52%) estime que cette substance devrait être légalisée.

Selon le Marijuana Policy Project, un groupe de réflexion en faveur du cannabis, le Vermont est le 17e Etat américain à dépénaliser ou légaliser entièrement ce qu'il qualifie de drogue douce.

Le Colorado (ouest) et l'Etat de Washington (nord-ouest) ont légalisé en 2012 la consommation de cannabis à des fins récréatives. Il reste toutefois toujours illégal au niveau fédéral de consommer du cannabis à des fins récréatives.