NOUVELLES

Un Saoudien voyageant avec un autocuiseur arrêté à l'aéroport de Détroit

13/05/2013 06:35 EDT | Actualisé 13/07/2013 05:12 EDT

DÉTROIT - Un Saoudien rendant visite à son neveu qui étudie aux États-Unis a été arrêté ce week-end à l'aéroport de Détroit après avoir menti au sujet de la présence d'un autocuiseur dans ses bagages.

Deux autocuiseurs ont été utilisés le mois dernier lors de l'attentat du marathon de Boston.

Hussain al-Khawahir était détenu lundi à Détroit pour avoir menti aux agents des douanes et employé un passeport auquel il manque une page. Il a été arrêté samedi.

Son neveu, Nasser Almarzooq, a déclaré à l'Associated Press qu'il avait demandé à son oncle de lui apporter l'autocuiseur afin qu'il puisse cuisiner de l'agneau.

Le jeune homme, qui étudie en génie mécanique à l'université de Toledo, en Ohio, a affirmé avoir acheté deux autocuiseurs aux États-Unis pour découvrir qu'ils n'étaient pas d'aussi bonne qualité que ceux vendus en Arabie Saoudite.

M. Almarzooq a fait valoir qu'il était arabe et que c'était dans sa culture de toujours utiliser un autocuiseur pour faire la cuisine.

L'accusation criminelle déposée contre Hussain al-Khawahir précise qu'il est arrivé à Détroit samedi sur un vol en provenance d'Arabie Saoudite avec escale à Amsterdam et qu'il aurait déclaré aux douaniers qu'il venait visiter son neveu.

Selon le document, l'homme a d'abord prétendu avoir apporté l'autocuiseur avec lui parce qu'il n'y en avait pas aux États-Unis pour plus tard affirmer que son neveu en avait acheté un de «mauvaise qualité» qui s'était brisé après une seule utilisation.

Les douaniers ont aussi indiqué avoir remarqué qu'il manquait une page au passeport saoudien d'Al-Khawahir. Le suspect leur a répondu qu'il ne savait pas comment cette page avait été retirée du document qui était, d'après lui, gardé sous clé chez lui dans une boîte à laquelle seuls sa femme, ses trois enfants et lui-même ont accès.

L'audience pour sa remise en liberté, prévue pour lundi, a été reportée à mardi après-midi.

Les autorités américaines soutiennent que Tamerlan et Dzhokhar Tsarnaev ont fait exploser deux autocuiseurs remplis de pièces de métal près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston le 15 avril dernier, tuant trois personnes et faisant plus de 260 blessés.

PLUS:pc