NOUVELLES

Quartier de l'innovation : un Silicon Valley québécois

13/05/2013 04:43 EDT | Actualisé 12/07/2013 05:12 EDT

À l'instar du Silicon Valley en Californie ou du 22@Barcelona en Espagne, un Quartier de l'innovation verra bientôt le jour à Griffintown, dans le sud-ouest de Montréal.

Lancé officiellement vendredi, le projet développé par l'École de technologie supérieure (ÉTS) en collaboration avec l'Université McGill, se veut un « laboratoire vivant où collaboreront organismes, chercheurs, citoyens, entreprises et étudiants afin d'accroître le potentiel de créativité et d'innovation de la métropole ».

Le Quartier de l'innovation englobera la Cité du Multimédia et la Cité du commerce électronique, et sera délimité par l'autoroute Bonaventure à l'ouest et la rue Guy à l'est, ainsi que de la rue Saint-Antoine Est jusqu'au Canal Lachine.

Le projet touchera à divers aspects de l'innovation, dont la recherche, la formation et l'industrie. Des dimensions sociale et culturelle viendront également s'ajouter, faisant du quartier montréalais un « projet unique » au monde, explique à Radio-Canada.ca Olivier Marcil, porte-parole de l'Université McGill.

« Également, contrairement à d'autres parcs industriels, le nôtre s'apparente davantage à un quartier », ajoute-t-il.

Vendredi, aucun investissement majeur des paliers de gouvernements n'a été annoncé, mais l'ÉTS et McGill comptent sur le renouveau de l'ancien quartier ouvrier Griffintown, développé à coup de millions de dollars par la Ville et par des investisseurs privés. Ils estiment que le projet entraînera des investissements de 6 milliards de dollars.

Olivier Marcil cite comme exemple de dynamisme dans le quartier le Carrefour d'innovation INGO, que l'ÉTS a récemment restauré et loue désormais à des équipes de recherche et développement d'entreprises privées.

PLUS:rc