NOUVELLES

Pêche au homard dans les Maritimes: les pêcheurs demeurent insatisfaits

13/05/2013 04:55 EDT | Actualisé 12/07/2013 05:12 EDT

SHEDIAC, N.-B. - Les pêcheurs de homard du Nouveau-Brunswick ont repris la mer lundi alors que leurs collègues de la Nouvelle-Écosse et de l'Île-du-Prince-Édouard sont restés à quai.

Les pêcheurs se plaignent du prix trop faible qui leur est versé pour leurs prises par les transformateurs.

Au Nouveau-Brunswick, les pêcheurs acceptent, pour le moment, de vendre leur homard entre 3 $ et 3,50 $ la livre selon la taille.

Le directeur général de l'Union des pêcheurs des Maritimes, Christian Brun, explique que la décision sera réévaluée sur une base quotidienne et que les moyens de pression pourraient reprendre.

M. Brun affirme que ce n'est pas de gaieté de coeur que les pêcheurs ont pris la mer lundi, mais qu'ils le font pour subvenir aux besoins de leurs familles même si leurs revenus sont à peine suffisants pour couvrir les coûts d'exploitation.

Vendredi, plusieurs centaines de pêcheurs du Nouveau-Brunswick étaient restés à quai pour protester contre la faiblesse des prix.

L'Union des pêcheurs des Maritimes, qui représente un millier de membres dans la province, demande au ministre des Pêches du Nouveau-Brunswick, Michael Olscamp, d'intervenir.

PLUS:pc