NOUVELLES

Montréal lance son «QI», quartier de l'innovation

13/05/2013 02:41 EDT | Actualisé 13/07/2013 05:12 EDT
QMI

Les dirigeants de l'École de technologie supérieure (ETS) et de l'Université McGill ont lancé lundi le Quartier de l'innovation de Montréal, qui doit favoriser l'innovation et attirer les esprits créatifs en leur offrant un espace de travail et de vie approprié.

Baptisée «QI», cette initiative doit déboucher dans le quartier de Griffintown, voisin du centre ville, sur la création d'un «laboratoire vivant» qui profitera de synergies entre universitaires, chercheurs, étudiants, artistes et entreprises, ont indiqué le directeur général de l'ETS Yves Beauchamp et la vice-chancelière de McGill Heather Munroe-Blum.

Voulant allier ainsi la formation, la recherche, l'industrie et la culture pour créer un «écosystème de créativité», selon M. Beauchamp, Montréal suit l'exemple de plusieurs villes, dont Barcelone en Espagne, Manchester et Londres en Grande-Bretagne, Boston aux Etats-Unis et Grenoble en France, notamment.

Le ministre québécois des Relations internationales, Jean-François Lisée, a trouvé une formule imagée pour approuver cette idée: «Mort aux silos et vive le partage de la création», a-t-il lancé.

La cérémonie, à laquelle ont participé des représentants du gouvernement provincial, de la ville et de nombreux universitaires et entrepreneurs, a eu lieu dans un cadre approprié, des grands écrans et des projecteurs contrastant avec les poutres en béton encore noircies par la fumée de l'ancienne Fonderie Darling, convertie en un lieu d'arts visuels géré par un organisme à but non lucratif.

Le lancement du Quartier de l'innovation intervient une semaine avant le début de la grande conférence internationale C2-MTL (commerce + créativité), qui se veut un forum «différent» devant apporter des réponses créatives à des questions allant de l'aéronautique à la banque en passant par l'architecture.

INOLTRE SU HUFFPOST

9 lieux montréalais qui changeront de visage