NOUVELLES

Libre-échange: les ÉU et l'UE pourraient négocier avant le sommet du G8

13/05/2013 01:56 EDT | Actualisé 13/07/2013 05:12 EDT

LONDRES - Le premier ministre britannique David Cameron a révélé, lundi, que les États-Unis et l'Union européenne pourraient amorcer des pourparlers pour un accord de libre-échange avant la tenue du sommet du G8 en juin.

En conférence de presse à Washington avec le président Barack Obama, M. Cameron a affirmé que les prochaines semaines seraient cruciales et a prévenu les deux camps qu'ils devaient se préparer à des discussions houleuses puisque tous les dossiers, même les plus controversés, seraient abordés dans le cadre des négociations.

Il a soutenu qu'un accord de libre-échange entre les États-Unis et l'Union européenne rendrait cette dernière plus attrayante aux yeux du Royaume-Uni, qui doit tenir un référendum sur son appartenance à l'organisation européenne d'ici 2017.

Le leader britannique est arrivé aux États-Unis lundi. Il s'est d'abord rendu à la Maison-Blanche afin de discuter avec M. Obama de plusieurs sujets, dont la guerre civile en Syrie et les préparatifs pour le sommet du G8 qui aura lieu en Irlande du Nord le mois prochain.

David Cameron doit aussi rencontrer le directeur du FBI à Washington pour parler de la lutte au terrorisme aux États-Unis avant de prendre la direction de Boston, où il discutera de la réaction des autorités américaines à l'attentat du marathon de Boston survenu il y a un mois.

À Boston, le premier ministre du Royaume-Uni visitera le Capitole de l'État du Massachusetts et rencontrera le gouverneur Deval Patrick afin de présenter de nouveau ses condoléances et parler des leçons pouvant être tirées de l'attaque, qui a coûté à la vie à trois personnes et fait plus de 260 blessés.

PLUS:pc