NOUVELLES

Les Bourses nord-américaines reculent après la publication de données chinoises

13/05/2013 05:08 EDT | Actualisé 13/07/2013 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en baisse lundi, les cours des matières premières ayant reculé avec la publication de données témoignant d'une faible amélioration de la production industrielle en Chine, tandis que les ventes au détail ont progressé aux États-Unis pendant le mois d'avril.

L'indice composé S&P/TSX a échappé 59,54 points pour terminer la séance à 12 529,55 points, et le dollar canadien s'est apprécié de 0,02 cent US à 98,91 cents US.

La publication de meilleures données que prévu au sujet des ventes au détail américaines le mois dernier n'a pas donné beaucoup d'énergie à Wall Street, qui a terminé la journée sur une note mitigée après avoir touché la semaine dernière à des sommets historiques.

Les ventes au détail ont progressé de 0,1 pour cent en avril, grâce aux achats d'automobiles et de vêtements. Les économistes misaient plutôt sur une contraction de 0,3 pour cent. Le mois de mars avait vu un recul de 0,5 pour cent des ventes au détail — leur plus importante baisse en neuf mois.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a perdu 26,81 points à 15 091,68 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a pris 2,21 points à 3438,79 points et que l'indice élargi S&P 500 a grimpé de 0,07 point à 1633,77 points.

Selon Craig Fehr, un stratège spécialiste du marché canadien chez Edward Jones, le TSX a reculé en raison des données inégales en provenance de la Chine et des États-Unis.

«Les données chinoises et les inquiétudes sur la future croissance en Chine ont vraiment pesé sur les matières premières», a observé M. Fehr depuis St. Louis. «Nous allons connaître une de ces périodes où le marché va retraiter un petit peu.»

Pour l'instant, il est difficile de prédire si le marché amorce une tendance à la baisse ou s'il ne s'agit que d'une baisse isolée.

«Nous allons continuer à avoir de la turbulence, essentiellement parce que les données économique mondiales ont tendance à être grandement inégales. D'un jour à l'autre, les rapports que nous lisons varient.»

Les prix de l'or et du pétrole ont continué à retraiter après leurs gains de la semaine dernière.

Le prix du lingot d'or a reculé de 2,30 $ US à 1434,30 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York, et le secteur aurifère est celui qui a le plus souffert lundi sur le TSX, avec un retrait de plus de deux pour cent. L'action de Barrick Gold (TSX:ABX) a notamment cédé 2,89 pour cent, soit 61 cents, pour clôturer à 20,50 $.

Le cours du pétrole brut a cédé 87 cents US à 95,17 $ US le baril, tandis que le secteur de l'énergie du parquet torontois a abandonné 0,6 pour cent. L'action d'Encana (TSX:ECA) a chuté de trois pour cent, soit 58 cents, à 18,74 $.

Le prix du cuivre a pris 1 cent US à 3,36 $ US la livre, ce qui n'a pas empêché le secteur torontois des mines et métaux d'abandonner 1,83 pour cent. Le titre de Teck Resources (TSX:TCK.B) a notamment perdu près de trois pour cent, soit 80 cents, à 28,71 $.

PLUS:pc