NOUVELLES

Le numéro trois de l'armée américaine en Asie-Pacifique est... Australien

13/05/2013 05:18 EDT | Actualisé 13/07/2013 05:12 EDT

Le numéro trois de l'US Army (armée de terre américaine) dans la région Asie-Pacifique, à la tête des 79.000 soldats américains stationnés dans la zone, est un général australien, un "symbole" de la stratégie américaine du "pivot" vers l'Asie, veut croire le Pentagone.

Le brigadier-général Richard Burr (deux étoiles), de l'Australian Army, assure depuis le mois de janvier les fonctions de commandant en second de l'US Army Pacific chargé des opérations, a affirmé son patron, le général Francis Wiercinski (trois étoiles).

"La présence du général Burr dans notre quartier général symbolise notre nouvelle stratégie et notre vieille alliance avec l'Australie", a estimé le général américain face à des journalistes au Pentagone.

Ancien des forces spéciales australiennes, le général Burr "dispose de la même autorité, a les mêmes devoirs" qu'un officier américain, a précisé à l'AFP un responsable de l'US Army Pacific, Jim Guzior.

Le seul à avoir autorité sur lui au sein de l'US Army Pacific est, outre le général Wiercinski, le commandandant en second, le général (américain) Roger Mathews.

L'US Army Pacific, basée à Hawaï, a autorité sur toutes les troupes de l'armée de terre américaine sur une zone s'étendant des Maldives à l'Alaska et la Californie, en passant par la péninsule coréenne.

La stratégie dite du "pivot vers l'Asie-Pacifique", annoncée en janvier 2012 par le président Barack Obama, fixe la priorité à cette région du monde et sert de matrice pour l'armée américaine au cours des dix prochaines années dans un contexte de restrictions budgétaires.

Dans ce cadre, le poste de numéro un de l'US Army dans la zone sera élevé en juillet au rang de général quatre-étoiles, le plus élevé de l'armée américaine, "une première depuis 40 ans", a salué son actuel patron Francis Wiercinski.

mra/lor

PLUS:afp