Celui-là, c'est le bon. Vous avez trouvé Dunkan trop contraignant, Weight Watchers trop cher et le sans-gluten décourageant? Les Anglais ont peut-être trouvé la solution. Depuis le début de l'année, ils se ruent sur le régime 5:2. Le principe est simple: vous mangez "normalement" pendant 5 jours et jeûnez ou limitez fortement votre alimentation pendant 2 jours. Sans s'affamer, Le HuffPost fait le tour de la question.


Un régime mis au point pour lutter contre le cancer du seinbreast cancer

Tout a commencé fin 2011, lorsque Michelle Harvie, une nutritionniste, et Tony Howell, un oncologue anglais*, publient dans une revue scientifique les résultats d'une étude qu'ils ont dirigée à l'hôpital universitaire de South Manchester. Ils ont fait suivre à leurs patientes traitées au Genesis Breast Cancer Prevention Centre une diète très stricte de deux jours par semaine, alternant avec cinq jours d'alimentation normale.

Le surpoids favorisant l'apparition de nouvelles tumeurs, il est crucial pour les patientes de trouver une diète qui leur fasse perdre du poids et qui leur permette de maintenir un poids d'équilibre. Les résultats de l'étude montrent que les patientes ont perdu plus de poids que lorsqu'elles suivaient un régime classique sept jours sur sept.

Un documentaire diffusé sur la BBC va tout changer


Eat, Fast & Live Longer HD par limoslight
(la vidéo n'est disponible qu'en anglais non sous-titrée)

L'étude est une petite révolution. Les effets bénéfiques du jeûne sur la santé sont connus depuis longtemps. Mais jusque-là, aucune étude scientifique ne s'était encore intéressée à la perte de poids qu'il pouvait entraîner. "On sait depuis longtemps qu’il faut réduire les apports caloriques de 25 % pour que l’organisme commence à puiser dans ses réserves, explique Michelle Harvie. Pendant cette étude, nous nous sommes rendus compte qu'il était aussi plus efficace de réduire de manière importante son alimentation deux jours par semaine, plutôt que de réduire tous les jours 25% de ses apports alimentaires".

Quelques mois plus tard, le docteur Micheal J. Mosley tourne un documentaire pour la BBC, Manger, jeûner et vivre plus longtemps, diffusé en août 2012. Six mois plus tard, il co-écrit avec une journaliste de la BBC un guide, The Fast Diet: The Secret of Intermittent Fasting - Lose Weight, Stay Healthy, Live Longer (Le régime du jeûne: le secret du jeûne par intermittence, perdre du poids, rester en bonne santé et vivre plus longtemps). Depuis sa sortie, ce livre caracole en tête des meilleures ventes sur Amazon.


Jeûner ou presque pendant deux jours, comment s'y prendre ?

Les deux jours de semi-jeûne ne doivent pas être consécutifs dans la semaine. Pour qu'elles soient plus faciles, il est conseillé de choisir deux journées travaillées pour ne pas trop réfléchir et craquer. Pendant cette période de détox, il ne faut manger que 500 calories par jour (600 pour un homme). Il faut éviter le pain, les céréales, les légumineux, les mauvaises graisses, les sucres et forcer sur les légumes crus et cuits, les laitages demi-écrémés, les protéines.

Pour exemple, 500 calories par jour, ça donne, au choix, (cette liste est fournie à titre indicatif):

Au petit-déjeuner :

Une banane (90 calories)
Un œuf dur (89 calories)
Un yaourt grec à 0% (48 calories)

Au déjeuner :

Une soupe miso (44 calories)
Une tranche de saumon fumé (48 calories)
Une dizaine de tomates cerises (40 calories)

Au dîner :

Un blanc de poulet (162 calories)
Une aubergine rôtie (18 calories)
50g de crevettes roses (40 calories)
10 pointes d'asperges (50 calories)

Pour le reste de la semaine, une petite mise en garde "mangez normalement pendant 5 jours", cela ne signifie pas "mangez à volonté tout ce qui vous fait envie". C'est là l'un des gros pièges de ce régime. Mieux vaut ralentir sur les pâtisseries, les hamburgers et tout le reste... À en croire les auteurs, ce régime alimentaire n'est pas vraiment limité dans le temps, et si les journées de jeûne peuvent s'espacer, il s'agit d'une hygiène de vie sur le long terme.

Le jeûne est une pratique utilisée depuis la nuit des temps dans des rituels spirituels ou des pratiques religieuses. Mais ses effets thérapeutiques sur la santé humaine ont commencé à être étudiés il y a seulement 150 ans. Et les études scientifiques sur le sujet sont peu nombreuses.

Attention, avant de se lancer dans un tel régime, il faut évidemment en parler avec son médecin traitant. Le jeûne est une épreuve et ne doit pas être pris à la légère. Si le sujet vous intéresse, voici quelques témoignages de personnes qui ont essayé le jeûne:

Ils ont essayé le jeûne dans Le Huff Post (lehuffpost)

*2 jours de de détox, 5 jours de plaisir, Michelle Harvie et Tony Howell, éditions Michel Lafon, avril 2013

également sur le huffpost :

Loading Slideshow...
  • Le régime coton

    Ce régime consiste donc à ingérer du coton. Une matière qui serait très pauvre en calories, qui remplit l'estomac et couperait la faim. Vous reprendrez bien un coton-tige?

  • Le respirianisme

    L'adepte du respirianisme ne se nourrit que de sa propre respiration. Plus besoin de nourriture, plus besoin de boisson, si vous respirez vous aurez le ventre plein. Un régime qui ne coûte a priori pas très cher...

  • Le régime Hallelujah

    Ce régime impose de ne manger que la nourriture mentionnée dans le chapitre 1 de la Genèse. En gros, ce régime se compose principalement de fruits et légumes dont 15% peuvent être cuits. S'ils avaient élargi le régime jusqu'au chapitre 3, ils auraient pu manger de la viande, dommage!

  • Le régime petits pots

    Un régime qu'a suivi Jennifer Aniston, elle mangeait 14 petits pots par jour... En gros, il s'agit de manger de la nourriture saine : fruits, légumes, viandes et poissons blancs sous la forme de purée. Pourquoi ça marche? 14 pots = 1000 calories, soit la moitié des apports journaliers dont a besoin une femme adulte...

  • Le régime du ver solitaire

    Non, non, vous n'avez pas rêvé,on parle bien de ver solitaire. Il s'agit donc de personnes qui achètent <strong>volontairement</strong> des vers solitaires (sous forme de larve ou d'œuf), les ingèrent et les laissent grandir dans leurs intestins...

  • Le régime "soupe aux choux"

    Rien à voir avec de Funès. Il s'agit d'un régime post-fêtes de fin d'année assez courant consistant à se nourrir exclusivement de soupe de choux. Pendant une semaine, vous pouvez en manger autant que vous le voulez. Jour 1 : soupe + fruits (sauf des bananes), Jour 2 : soupe + légumes + 1 patate. Jour 3 : soupe + fruits + légumes Jour 4 : soupe + banane + lait écrémé Jour 5 : soupe + bœuf + tomates Jour 6 : soupe + légumes +bœuf Jour 7 : soupe + riz complet + jus de fruits + légumes Bon après, il faut aimer le chou...

  • Le régime pamplemousse

    Si vous n'aimez pas le chou, vous aimez peut-être le pamplemousse? Avec ce régime vous allez être servi, il s'agit de manger du pamplemousse, de la viande maigre et des légumes pendant 18 jours sans interruption. Pas de petit-déjeuner, pas de goûter.

  • Le régime Shangri-La

    Ce régime mis au point par Seth Roberts professeur de psychologie américain préconise de boire 1 à 2 cuillères à soupe d'huile d'olive extra-légère deux fois par jour entre les repas. En ingérant un produit riche et sans goût, vous devriez avoir moins faim... Autant vous dire, que cela n'a jamais été prouvé scientifiquement!

  • Le régime cookie

    Le meilleur pour la faim/fin, le régime cookie. Bon, ne rêvez pas, il ne s'agit pas de manger n'importe quel cookie, ceux ci prescrits par le régime sont à base de de farine de riz, de flocons d'avoine et de son. Vous ne pourrez pas non plus en manger autant que vous le souhaitez, dans ce régime, un seul repas par jour est autorisé. TRISTESSE.

  • Le régime corset

    Le principe de ce "régime corset"? Les personnes (généralement des femmes) souhaitant réduire leur tour de taille portent un corset chaque jour, au départ durant quelques heures, puis montent jusqu’à 12 heures. Selon le site Net-A-Porter, l’actrice Jessica Alba a déclaré avoir porté un double corset "jour et nuit" durant trois mois après la naissance de ses deux enfants. Elle décrit ainsi cette pratique: "J'ai beaucoup transpiré, mais le jeu en vaut la chandelle." L’usage à long terme d’un corset peut blesser les organes internes, abîmer la peau, et restreindre la respiration. Le manque d’oxygénation dû au port du corset peut contribuer au syndrome métabolique pouvant lui-même avoir pour résultat un gain de poids.

  • Bon allez, on arrête toutes ces bêtises

    et on se ressert du gâteau?