NOUVELLES

Drogues de synthèse: la police de Montréal tient à sensibiliser la population

13/05/2013 11:16 EDT | Actualisé 13/07/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - À la suite d'une importante saisie de drogues de synthèse, à Montréal le 25 avril dernier, la police a tenu, lundi, à sensibiliser la population aux conséquences imprévisibles que peut entraîner la consommation de ces produits.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) évalue que ces drogues de synthèse peuvent être jusqu'à 40 fois plus puissantes que l'héroïne.

Les perquisitions effectuées ont permis aux policiers de découvrir un arsenal de produits chimiques jamais vus jusque-là pour la fabrication de drogues. Il s'agit de desmethyl fentanyl, d'ethylcathione et de pentadrone, des produits chimiques utilisés dans le milieu médical.

L'assistant directeur de la région Sud du SPVM, Mario Guérin, se dit très préoccupé de savoir que ces drogues circulent en ce moment dans les rues de Montréal.

La police estime que, dans certains cas, la consommation de ces drogues de synthèse peut entraîner la mort.

Quatre policiers ont d'ailleurs été incommodés alors qu'ils manipulaient certains de ces produits. L'un d'eux a dû être hospitalisé d'urgence puisque son rythme cardiaque et sa pression artérielle ont été affectés.

Deux suspects ont été arrêtés lors de la rafle policière et demeurent détenus jusqu'à leur prochaine comparution.

PLUS:pc