NOUVELLES

Cameron arrivé à la Maison Blanche pour parler Syrie avec Obama

13/05/2013 10:13 EDT | Actualisé 13/07/2013 05:12 EDT

Le Premier ministre britannique David Cameron est arrivé lundi matin à la Maison Blanche pour des entretiens consacrés en particulier à la situation en Syrie avec le président Barack Obama, a constaté un journaliste de l'AFP.

La limousine transportant M. Cameron s'est garée peu après 09H50 (13H50 GMT) devant l'aile ouest du siège de la présidence américaine. Le dirigeant a immédiatement retrouvé M. Obama dans le Bureau ovale et tous deux devaient participer à une courte conférence de presse en fin de matinée.

La Syrie devrait figurer en tête des préoccupations des deux proches alliés. La visite de M. Cameron à Washington intervient trois jours après sa rencontre avec le président russe Vladimir Poutine, lors de laquelle ils ont discuté de possibles mesures pour régler ce conflit qui a fait 80.000 morts depuis début 2011.

Dans un entretien à la radio publique américaine NPR diffusé lundi, M. Cameron a affirmé avoir décelé une "véritable percée" diplomatique entre Washington et Moscou, après la visite la semaine dernière du secrétaire d'Etat américain John Kerry en Russie.

A cette occasion, les deux capitales se sont accordées sur l'idée d'organiser une conférence internationale afin de trouver un règlement politique conforme à un accord conclu à Genève le 30 juin 2012 entre les grandes puissances.

Mais cet accord ne précise pas le sort du président syrien Bachar al-Assad et l'opposition syrienne continue de considérer son départ du pouvoir comme une condition préalable à toute discussion.

Au micro de NPR, M. Cameron a reconnu que "nous avons toujours des divergences publiques (avec Moscou) sur Assad. Je pense qu'il est complètement illégitime à cause de ce qu'il a fait à son peuple. Il faut qu'il parte. Le président Poutine a une opinion différente".

tq/rap

PLUS:afp