NOUVELLES

Sénateurs: Jason Spezza recommence à s'entraîner avec ses coéquipiers

12/05/2013 04:45 EDT | Actualisé 12/07/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Les Sénateurs d'Ottawa ont retrouvé un visage familier, dimanche.

Le centre étoile Jason Spezza s'est entraîné avec ses coéquipiers pour une première fois depuis qu'il a été opéré au dos en raison d'une hernie le 1er février dernier et il a dit qu'il était heureux de franchir une autre étape dans sa récupération.

«Le processus a été long et la saison a été longue pour moi, a admis Spezza. C'était bien de rejoindre l'équipe à nouveau et de m'entraîner avec mes coéquipiers. Ça n'en a peut-être pas l'air et je ne jouerai peut-être pas cette saison, mais pour moi, c'est une petite victoire.»

Même s'il est possible que la saison de Spezza soit terminée, le fait que le vétéran de 29 ans ait pu participer à un entraînement régulier est encourageant.

S'il jouera à nouveau ou non cette saison dépendra de comment son corps va réagir. Les Sénateurs vont affronter les Penguins de Pittsburgh lors de leur série demi-finale de l'Association de l'Est après avoir éliminé le Canadien de Montréal en cinq matchs lors du premier tour.

«Je crois toujours qu'il va y avoir une lumière au bout du tunnel, mais je ne sais pas quand je vais y arriver, a imagé Spezza. Je vais continuer de travailler afin d'être en meilleure condition afin de pouvoir tenter de jouer.»

Le centre no 1 des Sénateurs a participé à seulement cinq matchs cette saison, marquant deux buts et trois aides, avant d'être obligé de passer sous le bistouri.

Sa dernière partie remonte au 27 janvier, justement face aux Penguins.

On ne sait pas si Spezza va accompagner l'équipe à Pittsburgh, mais l'entraîneur-chef des Sénateurs Paul MacLean n'a pas vraiment espoir de voir le no 19 en uniforme lors des deux premiers matchs de la série.

«Il est encore loin d'un retour», a mentionné MacLean après l'entraînement.

Samedi, l'entraîneur avait dit qu'il n'y avait rien qu'il aimerait plus que de voir Spezza dans sa formation, mais quand cela se produira, il devra être prêt à jouer au rythme des séries éliminatoires.

«C'est le facteur le plus important pour moi. (...) Jason doit être capable de suivre la vitesse à laquelle l'équipe joue, a expliqué MacLean. Et le rythme est plutôt rapide lors du deuxième tour des séries.»

Spezza comprend le point de vue de MacLean et a ajouté qu'il ne voulait pas nuire à l'équipe.

«Vous devez être confiants en tant que joueur. La seule façon que vous pouvez avoir du succès en revenant au jeu, c'est si vous êtes confiants. Je dois m'assurer d'avoir confiance en moi, avoir confiance que je peux aider l'équipe, a-t-il dit. L'équipe joue vraiment bien et a accompli de belles choses et je veux seulement revenir au jeu si je sais que je peux aider l'équipe.»

PLUS:pc