NOUVELLES

Nouveau coronavirus: la France confirme un deuxième cas et prend des mesures

12/05/2013 06:54 EDT | Actualisé 12/07/2013 05:12 EDT

PARIS - La France a confirmé un deuxième cas d'une nouvelle infection respiratoire mortelle liée au SRAS, ont indiqué dimanche les autorités, alors que celles-ci augmentaient leurs efforts pour informer le public sur les méthodes pour éviter d'être contaminé et de surveiller les signes de symptômes.

Un compagnon de chambre d'hôpital de l'homme de 65 ans qui a d'abord contracté le virus a reçu un diagnostic d'infection. L'état du deuxième patient s'est détérioré, nécessitant un passage aux soins intensifs, a déclaré la ministre de la Santé Marisol Touraine lors d'une conférence de presse. Elle a ajouté que le premier patient se trouvait dans un était «stable mais inquiétant».

Mme Touraine a précisé que des dépliants établissant les mesures de précaution et les signes symptomatiques seront disponibles dans les aéroports pour les voyageurs, particulièrement ceux visitant la péninsule arabique, où plusieurs cas ont été rapportés.

Le nouveau coronavirus a tué 18 personnes depuis son identification l'an dernier, sur la trentaine de cas confirmés à l'Organisation mondiale de la santé depuis septembre 2012. Le premier patient français revenait de vacances à Dubaï lorsqu'il est devenu malade.

La plupart des gens infectés depuis l'identification du virus s'étaient rendus au Qatar, en Arabie saoudite, en Jordanie ou au Pakistan. Des cas ont également été signalés en Grande-Bretagne et en Allemagne.

Le nouveau virus est lié au SRAS, qui a tué environ 800 personnes lors d'une pandémie en 2003, et appartient à la famille de virus qui provoquent le plus souvent le rhume.

Le virus est semblable à un virus de chauve-souris, et les scientifiques s'interrogent à savoir si des chauves-souris ou des animaux comme des chameaux et des chèvres puissent être une possible source d'infection. Des fruits contaminés par des déjections d'animaux auraient également pu répandre le virus, croient les chercheurs.

Arnaud Fontanet de l'Institut Pasteur, qui effectue des tests sur le virus en France, a affirmé, lors de la conférence de presse, que le principal mode de transmission de l'infection semblait être par les voies respiratoires.

PLUS:pc