NOUVELLES

Mise en échec: la Nouvelle-Écosse bannit la mise en échec à quelques niveaux

12/05/2013 06:22 EDT | Actualisé 12/07/2013 05:12 EDT

HALIFAX - Le conseil d'administration de Hockey Nouvelle-Écosse s'est prononcé, dimanche, sur la possibilité de bannir la mise en échec pour les jeunes de catégorie pee-wee et pour quelques joueurs de catégorie bantam.

Le conseil a voté unanimement en faveur de l'élimination la mise en échec chez les joueurs de 11 et 12 ans, alors qu'elle a aussi été éliminée à des classes moins compétitives des catégories bantam et midget.

Les changements entreront en vigueur au début de la saison 2013-2014, qui s'amorcera en septembre.

Cette décision a mis un terme à l'assemblée générale annuelle de l'association qui avait lieu à Halifax, où l'on a discuté de la question avec des experts de l'industrie, des médecins et un jeune joueur.

Après ces conférences, le président Randy Pulsifer a indiqué qu'il sentait que les membres étaient prêts à bannir la mise en échec.

Cette décision survient à la suite d'une prise de position similaire de Hockey Alberta, la semaine dernière.

Rappelons qu'au Québec, la mise en échec est interdite pour les catégories Pee-wee, peu importe la classe. Elle est toutefois permise pour les divisions Bantam, Midget et Junior des classes AA, BB et CC.

PLUS:pc