NOUVELLES

Index

12/05/2013 11:51 EDT | Actualisé 12/07/2013 05:12 EDT

KAIROUAN, Tunisie - Quelque 11 000 policiers et soldats ont été déployés autour d'un site religieux en banlieue de Tunis pour empêcher, dimanche, la tenue du congrès annuel du mouvement salafiste Ansar al-Shariah.

Des postes de contrôle avaient été installés et des patrouilles circulaient dans la ville de Kairouan, alors que les autorités avaient déclaré plus tôt que la conférence du groupe extrémiste, impliqué dans plusieurs attaques récentes à travers la Tunisie, constituait une menace à la «sécurité et à l'ordre public».

PLUS:pc