NOUVELLES

Garcia envoit sa balle à l'eau au 17e, Woods remporte le Championnat des joueurs

12/05/2013 07:26 EDT | Actualisé 12/07/2013 05:12 EDT

PONTE VEDRA BEACH, États-Unis - Tiger Woods a eu le dernier mot contre Sergio Garcia en remportant le Championnat des joueurs, dimanche.

Woods a mis fin à une guerre de mots avec Garcia en faisant ce qu'il fait le mieux — terminer un tournoi en force, même s'il a commis une erreur qui a rendu les choses intéressantes lors de la dernière heure au TPC Sawgrass. Partageant la tête avec Garcia avec deux trous à compléter, Woods a triomphé en évitant l'eau et en remettant finalement une carte de 70 (moins-2).

Si seulement les choses avaient été aussi simples pour l'Espagnol.

Garcia était posté sur le tertre de départ au 17e et a regardé Woods inscrire une normale sur la célèbre île. Il a ensuite visé le drapeau avec son cocheur et a hoché la tête quand il a vu la balle tomber dans l'eau, à court du vert. Garcia a aussi envoyé son coup suivant dans l'eau, en route vers un quadruple boguey. Il a complété sa dégringolade en envoyant son coup de départ dans l'eau au 18e et en ajoutant un double boguey à sa carte.

«C'est toujours agréable d'avoir la chance de battre le joueur no 1 au monde, mais malheureusement pour moi, je n'ai pas été capable cette semaine», a déclaré Garcia.

Woods était dans la cabine du marqueur quand il a vu sur une télévision que la recrue suédoise David Lingmerth avait raté un long roulé pour un oiselet au 18e, ce qui aurait forcé la présentation d'une prolongation. Lingmerth a finalement eu besoin de trois roulés avant d'envoyer sa balle dans la coupe et a commis un boguey.

«Et bien!» a dit Woods à son cadet Joe LaCava en lui faisant une accolade.

Woods est devenu le cinquième golfeur à signer plus d'une victoire au TPC Sawgrass. Les autres à avoir réussi l'exploit sont Fred Couples, Davis Love III, Hal Sutton et Steve Elkington. Il s'agit pour Woods d'une 78e victoire en carrière sur le circuit de la PGA, soit quatre de moins que le record appartenant à Sam Snead.

Il s'agit aussi pour Woods d'une deuxième victoire lors de la fête des Mères.

«Désolé maman, a dit Woods en regardant la caméra. Je crois qu'elle a dû faire un arrêt cardiaque. J'étais en contrôle du tournoi et j'ai frappé le pire coup possible.»

Lingmerth a bouclé sa ronde en 72 coups et a terminé à deux coups de Woods en compagnie de Kevin Streelman (67) et Jeff Maggert, qui partageait aussi la tête avant d'envoyer sa balle à l'eau au 17e. Maggert s'est racheté avec un oiselet au 18e et a inscrit un pointage de 70.

«Quand il y a de l'eau devant le vert, ce n'est pas le bon moment pour envoyer sa balle à court du vert. Vous savez, c'était proche, a dit Maggert. Que voulez-vous? Le pire coup au pire moment et ça fait mal sur ce parcours.»

Garcia a eu besoin de 13 coups pour compléter les deux derniers trous — six de plus que la normale — et a finalement conclu le tournoi à égalité au huitième rang.

«(Le 17e) trou a toujours été bon avec moi, a raconté Garcia. Mais pas aujourd'hui (dimanche). C'est ça qui est ça. C'est ce genre de trou. Vous devez l'aimer pour ce qu'il est.»

Woods aurait pu éviter tout ce drame s'il n'avait pas envoyé son coup de départ dans l'eau au 14e, ce qui l'a forcé à commettre un double boguey. Cette bévue avait permis à Garcia, Maggert et Lingmerth de le rattraper en tête. Le tout s'est finalement joué entre Garcia et Woods, ce qui était naturel puisque les deux golfeurs s'étaient lancés quelques flèches dans les médias au cours du week-end.

Les Canadiens Graham DeLaet (69) et David Hearn (70) ont terminé au sein d'un groupe à égalité au 26e rang, à neuf coups de Woods.

PLUS:pc