La jeune écrivaine Vickie Gendreau succombe à la tumeur cérébrale qui l'affligeait

Publication: Mis à jour:

La jeune écrivaine Vickie Gendreau s'est éteinte samedi matin à l'Hôpital Notre-Dame de Montréal des suites d'une tumeur cérébrale, à l'âge de 24 ans.

L'auteure avait fait paraître aux éditions Le Quartanier en septembre dernier "Testament", un premier roman dans lequel elle racontait les circonstances entourant l'apparition de la tumeur et mettait en scène sa propre mort par une série de récits adressés à ses proches.

La maladie, diagnostiquée en juin 2012, aura été fulgurante.

Une lecture publique du second roman de Vickie Gendreau, "Drama Queens", avait été tenue le 30 avril à Montréal en présence de l'écrivaine, de sa famille ainsi que de nombreux lecteurs et amis. Le livre doit paraître chez Le Quartanier au printemps 2014.

Une adaptation théâtrale de "Testament", mise en scène par Éric Jean, est au programme du Théâtre de Quat'Sous pour mars 2014. Une traduction anglaise du roman est aussi en route.

En confirmant le décès de l'auteure, samedi, les éditions Le Quartanier ont affirmé que l'écrivaine laissait dans le deuil sa mère, Martine, de même que sa famille et ses amis proches, qu'elle "souhaitait remercier de tout coeur pour leur soutien constant depuis l'apparition de sa maladie".

Née à Montréal en 1989, Vickie Gendreau a travaillé comme danseuse nue d'octobre 2009 à juin 2012, date à laquelle on lui a diagnostiqué une tumeur au cerveau.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Vickie Gendreau n'est plus
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Drama Queens : viens entendre le dernier roman de Vickie Gendreau

Vickie Gendreau/Testament: comment vous dire adieu? - Cyberpresse