NOUVELLES

Turquie: les auteurs des attentats devront être "traduits en justice" (Ban)

11/05/2013 04:13 EDT | Actualisé 11/07/2013 05:12 EDT

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a condamné samedi les attentats survenus dans le sud de la Turquie, près de la frontière avec la Syrie, qui a fait plus de 40 morts, estimant que les auteurs devront être "traduits en justice".

"Le secrétaire général condamne de manière la plus ferme les attentats mortels" qui ont eu lieu à Reyhanli, faisant au moins 41 morts et 100 blessés, a indiqué le porte-parole de l'ONU Martin Nesirky.

M. Ban "condamne tous les actes de terrorisme et réaffirme que rien ne justifie jamais que l'on s'en prenne aux civils". "Il espère que les coupables seront rapidement identifiés et traduits en justice", a ajouté le porte-parole.

Deux voitures piégées ont explosé vers 10H55 GMT devant la mairie et la poste de Reyhanli (province de Hatay), une localité située à huit kilomètres d'un important poste-frontière avec la Syrie.

Le ministre turc de l'Intérieur Muammer Güler a annoncé que les auteurs du double attentat étaient liés à des organisations proches du régime syrien, a rapporté la chaîne de télévision publique TRT.

tw/ff/are

PLUS:afp