NOUVELLES

Lingmerth se hisse en tête devant Woods et Garcia malgré les orages à Sawgrass

11/05/2013 05:07 EDT | Actualisé 11/07/2013 05:12 EDT

PONTE VEDRA, États-Unis - Un différend entre Tiger Woods et Sergio Garcia a retenu l'attention lors d'une journée orageuse à Sawgrass. Pendant ce temps, la recrue suédoise David Lingmerth a tranquillement fait ce qu'il avait à faire et il s'est hissé au sommet du classement des meneurs au Championnat des joueurs.

Lingmerth a mis fin à une longue journée sur les allées du TPC Sawgrass en calant un roulé de huit pieds pour un aigle au 16e trou et un roulé de 10 pieds pour un oiselet sur la célèbre île au 17e trou. Il se retrouvait donc à moins-12 quand le jeu a été interrompu en raison de la noirceur. Un peu plus tôt, un orage avait forcé l'arrêt des activités pendant deux heures.

Tiger Woods, Sergio Garcia et Henrik Stenson, qui ont tous déjà gagné le Championnat des joueurs, accusent deux coups de retard sur Lingmerth. Un total de huit joueurs devront compléter leur troisième ronde dimanche matin.

La relation entre Woods et Garcia était déjà plutôt froide et un incident au deuxième trou, une normale-5, a certainement augmenté la tension entre les deux golfeurs.

Garcia était en train d'effectuer son deuxième coup à partir de l'allée quand il a été dérangé par des cris des spectateurs entourant Woods dans l'herbe longue. Garcia a tourné sa tête vers la gauche et a jeté un long regard vers Woods.

Les cris des spectateurs étaient des cris de joie puisque Woods avait décidé de sortir un bois d'allée de son sac afin de tenter un coup risqué puisqu'il y avait seulement un espace d'environ cinq mètres pour sortir sa balle de derrière des arbres.

Pendant l'arrêt provoqué par l'orage, Garcia a mentionné lors d'une entrevue télévisée que Woods avait provoqué la réaction.

«Évidemment, Tiger était sur ma gauche et c'était à mon tour de frapper, a raconté Garcia. Il a déplacé la foule nécessaire. J'ai attendu. Je ne dirais pas qu'il n'a pas vu que j'étais prêt, mais vous devez savoir quand l'autre gars est prêt à frapper la balle, quand il est déjà dans son élan arrière. Je crois qu'il a sorti un bois-5 ou un bois-3 et évidemment, tout le monde a commencé à crier. Ça ne m'a pas vraiment aidé.»

Woods a été mis au courant des commentaires et a dit que Garcia n'était pas au courant des faits.

«Les officiels m'ont dit qu'il avait déjà joué, j'ai donc sorti un bâton et je me préparais à frapper mon coup, a expliqué Woods. Et j'ai ensuite entendu ses commentaires, et ce n'est pas vraiment surprenant qu'il se plaigne de quelque chose.»

Quand on lui a demandé s'ils avaient discuté de la situation quand les activités ont repris, Woods a répondu: «Nous n'avons pas beaucoup parlé».

Garcia a finalement commis un boguey au deuxième trou pour ainsi perdre l'avance d'un coup qu'il détenait au début de la ronde. Woods a réussi son coup, puis a effectué une belle sortie de fosse de sable pour ainsi inscrire un oiselet et passer temporairement en tête.

Le Canadien David Hearn a inscrit un pointage de 71 et il se retrouve à égalité au 42e rang à moins-2. Son compatriote Graham DeLaet (74) suit un coup derrière à égalité au 51e rang.

PLUS:pc