NOUVELLES

Élections au Pakistan: l'ancien p-m Nawaz Sharif proclame sa victoire

11/05/2013 02:03 EDT | Actualisé 11/07/2013 05:12 EDT

ISLAMABAD - L'ancien premier ministre du Pakistan Nawaz Sharif s'est proclamé vainqueur à la suite d'une élection historique marquée par des actes de violence, samedi, alors que des résultats officieux et incomplets conféraient à son parti une forte priorité.

Si cette victoire est confirmée, il s'agirait d'une incroyable remontée pour le politicien de 63 ans, qui a occupé deux fois la fonction de premier ministre avant d'être renversé lors d'un coup d'État militaire en 1999. Il a passé des années en exil avant de rentrer au Pakistan en 2007.

Son parti a résisté à une dynamique campagne de la part de Imran Khan, une ancienne étoile nationale du cricket, qui a semblé donné de l'énergie aux jeunes citoyens du pays.

Les résultats préliminaires indiquaient que M. Sharif menait par une forte marge, mais pas suffisante, cependant, pour obtenir une majorité des 272 sièges de l'Assemblée nationale, ce qui signifie qu'il devra former une coalition.

Dans ce qui ressemblait à un discours de victoire donné devant des partisans dans la ville orientale de Lahore, alors que son avance était devenue apparente, M. Sharif a dit vouloir travailler avec tous les partis pour régler les problèmes du pays, en faisant référence aux nombreuses pannes de courant, à l'inflation et au chômage.

Malgré des attaques qui ont fait 29 morts, les Pakistanais ont été très nombreux à se présenter aux urnes, samedi, pour voter dans le cadre d'élections marquant le transfert historique du pouvoir démocratique dans un pays grevé par les coups d'État.

Cette importante participation au scrutin signalait un désir de changement après des années de difficultés sous le gouvernement sortant. Il offre également une forte opposition aux militants talibans et à d'autres qui ont tenté de faire dérailler les élections avec des attaques qui ont fait plus de 150 morts au cours des dernières semaines.

PLUS:pc