NOUVELLES

Dierry Jean ne pouvait espérer meilleure façon de se faire connaître aux É.-U.

11/05/2013 06:18 EDT | Actualisé 11/07/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le super léger montréalais Dierry Jean a fait écarquiller bien des yeux au sud de la frontière à l'aide de son éclatante victoire par K.-O. contre le Californien Cleotis Pendarvis, tard vendredi soir.

Jean (25-0, 17 K.-O.) a terrassé Pendarvis (17-4-2, 6 K.-O.) d'un solide crochet de droite à 2:01 du quatrième round pour l'emporter par arrêt de l'arbitre dans un combat éliminatoire des super légers de l'IBF, présenté à Miami, en Oklahoma, mais surtout sur les ondes du réseau Showtime.

Rejoints par La Presse Canadienne samedi matin, Jean et son promoteur, Camille Estephan, président de Eye of the Tiger Management (EOTTM), n'étaient pas peu fiers de sa performance.

«Dierry s'est fait un nom (vendredi) soir, a raconté Estephan. Les gens de Showtime veulent le revoir. Al Bernstein (analyste de boxe pour Showtime) nous a dit qu'avec cette performance, Dierry fait maintenant partie de l'élite mondiale des 140 livres.

«On avait discuté avec les gens de Showtime auparavant et ils nous avaient dit que de livrer une bonne performance serait la plus belle carte de visite que pourrait laisser Dierry. Après le combat, ils nous ont dit que ce K.-O. avait sûrement impressionné le public américain.»

Le Montréalais de 31 ans aura l'occasion de montrer de nouveau son savoir-faire aux Américains, puisque cette victoire fait de lui l'aspirant obligatoire à la ceinture détenue par l'Américain Lamont Peterson (31-1-1, 16 K.-O.). Ce combat, Showtime ne veut pas le rater.

«C'est certain qu'avec ce que Dierry leur a montré (vendredi), ils ne veulent pas rater la suite des choses», a ajouté Estephan.

Ce combat devrait avoir lieu à l'automne. EOTTM aimerait évidemment tenir l'événement à Montréal.

«Mon rêve, serait d'organiser un gala avec deux combats de championnats: celui de Dierry contre Peterson, et celui de Bermane Stiverne contre Vitali Klitschko chez les lourds, a indiqué Estephan. Je sais que ce ne sera pas facile, mais dans la vie, il faut avoir des rêves.»

Un mois sans mettre les gants

Le combat ne pourra pas avoir lieu avant l'automne d'une part parce que Peterson affrontera le week-end prochain l'Argentin Lucas Martin Matthysse (33-2, 31 K.-O.) — où sa ceinture ne sera pas en jeu —, mais d'autre part parce qu'en raison de la vilaine coupure au-dessus de l'oeil droit qu'a subie Jean sur un coup de tête de Pendarvis au troisième round, il ne pourra pas mettre les gants pour au moins 30 jours.

Cette entaille à l'arcade sourcilière a d'ailleurs donné des sueurs froides à son gérant.

«J'étais très inquiet quand j'ai vu Dierry, qui saignait beaucoup, car je ne savais pas si la coupure était au-dessus de l'oeil ou sur le côté. Heureusement, elle était sur le côté. Et Bob Miller est possiblement le meilleur 'cutman' au monde et encore une fois, il a fait du bon travail.»

«Dès que j'ai reçu le coup de tête, je l'ai signalé à l'arbitre, a expliqué Jean, et tout de suite, il a crié: 'Headbutt! Headbutt!'. J'ai alors voulu en finir au plus vite, car j'avais peur qu'il ne cible mon oeil sur tous ses coups, ce qu'il a tenté de faire, avec raison.»

Jean n'a pas tardé: au round suivant, il lui a passé un retentissant K.-O.

«J'avais décelé que lorsqu'il envoyait son jab de la droite, sa gauche descendait un petit peu. Je lui ai donc lancé deux jabs rapides pour l'aveugler et le forcer à utiliser le sien pour me repousser. Dès que je l'ai vu bouger la main droite, j'ai envoyé mon crochet. Je l'ai complètement surpris.»

Pendarvis a d'ailleurs eu bien du mal à regagner le coin neutre pour recevoir son compte de huit.

«Je pensais que l'arbitre allait arrêter immédiatement le combat, a noté Jean. Mais quand j'ai vu qu'il le laissait continuer, je n'avais pas l'intention de lui laisser reprendre ses esprits.»

Quelques secondes plus tard, l'arbitre a mis fin à la mitraille du Québécois.

Jean et Estephan attendent maintenant une missive de l'IBF, qui confirmera le boxeur à titre d'aspirant obligatoire. Les deux clans devront ensuite négocier les termes du contrat.

«Après Matthysse, Peterson doit affronter Dierry ou le titre devient vacant et nous affronterons le prochain sur la liste, possiblement Amir Khan.»

PLUS:pc