NOUVELLES

Barack Obama s'attribue le mérite de la reprise du marché immobilier

11/05/2013 10:26 EDT | Actualisé 11/07/2013 05:12 EDT

Le président américain Barack Obama s'est attribué samedi le mérite de la reprise du marché immobilier aux Etats-Unis, et a appelé le Congrès à approuver la nomination d'un nouveau responsable pour l'agence qui supervise les établissements de prêts.

Sept ans après l'éclatement de la bulle immobilière, "qui a provoqué la pire crise économique depuis la Dépression et a coûté leur emploi et leur maison à des millions d'Américains, le marché immobilier est en train de guérir", s'est félicité M. Obama dans son allocution hebdomadaire à la nation, diffusée sur la radio et internet.

"Les ventes sont en hausse. Les expropriations baissent. Les constructions s'amplifient" et les prix montent doucement, a indiqué le président américain.

"Aider les propriétaires responsables et éviter les imprudences qui ont provoqué la crise, a été ma priorité", a-t-il affirmé.

Selon M. Obama, les mesures lancées par son administration ont aidé plus de deux millions de personnes à refinancer leurs emprunts, économisant une moyenne de 3.000 dollars par an.

De même, une nouvelle agence créée pour aider les consommateurs "met en place des protections, comme par exemple une façon plus simple d'accéder aux emprunts, qui aideront les familles qui travaillent dur, à ne pas être escroquées", a-t-il dit.

Le président a reconnu qu'il y avait "encore du travail", qu'il fallait encore plus aider les "propriétaires responsables" qui, pour diverses raisons, ne peuvent refinancer leur prêt et les familles "qui ont fait ce qu'il fallait faire mais doivent pourtant rembourser plus que la valeur de leur maison".

L'économie américaine et "le marché immobilier progressent mais nous pouvons faire beaucoup mieux si nous travaillons ensemble", a-t-il ajouté, en pressant le Congrès d'approuver des exonérations d'impôts pour les propriétaires.

M. Obama a également lancé un appel aux élus pour qu'ils approuvent son choix du représentant de Caroline du nord (sud-est) Mel Watt pour prendre la tête de l'agence fédérale qui supervisera les grands établissements de prêts.

ch/ff/are

PLUS:afp