NOUVELLES

Au coeur d'une séquence de 6 matchs en 18 jours, Schällibaum louange les siens

11/05/2013 05:46 EDT | Actualisé 11/07/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'Impact de Montréal vient de traverser une éreintante séquence de six matchs en 18 jours, au cours de laquelle il a conservé une fiche de trois victoires, deux défaites et un verdict nul, et l'entraînuer-chef Marco Schällibaum n'a pas manqué de louanger son effectif.

«J'adore cette équipe. Non seulement elle sait jouer au foot, mais elle a ce caractère qui est si important, a-t-il noté. C'est sûr qu'il y avait un peu de fatigue (samedi), mais c'est aussi ça le caractère: la fatigue, il faut la surmonter.

«C'est vraiment héroïque de notre part, car le calendrier était très, très dur. Je suis fatigué, moi, d'avoir voyagé autant. Mais ce sont les joueurs qui jouent les minutes. Ce sont eux qui font le travail sur le terrain. Je dois leur lever mon chapeau, car je vois que leur base est très nette. C'est ça qui est aussi important dans un groupe.

«Samedi, on a affronté un club qui est très fort et notre exécution a été belle jusqu'à la fin.»

Le milieu de terrain québécois Patrice Bernier, qui a agi à titre de capitaine contre le Real Salt Lake en raison de l'absence de Davy Arnaud, estime aussi que la tenue de l'équipe au cours de cette séquence est encourageante.

«Quand on joue beaucoup de matchs (en peu de jours), tu sais que certains seront difficiles, a-t-il analysé. Les deux derniers, on a bien joué, mais on n'est pas sorti avec des victoires. On n'était pas extraordinaire dans l'ensemble du jeu, mais on s'est créé beaucoup d'occasions. Et le fait de venir de l'arrière, c'est bien de voir que sur une longue séquence comme ça on est capable de rester positif et de continuer, car il nous reste quelques autres matchs.»

Au cours de cette séquence, l'Impact s'est incliné devant les Red Bulls de New York et le Toronto FC (en Championnat canadien) à l'étranger, a soutiré un match nul de 2-2 aux Earthquakes de San Jose sur leur pelouse, en plus de signer trois victoires à domicile, dont l'écrasant gain de 6-0 contre le TFC qui lui a permis de passer en finale du Championnat canadien.

C'est d'ailleurs le prochain duel qui attend l'Impact: il accueillera ce mercredi les Whitecaps de Vancouver, qui ont eu raison du FC Edmonton pour atteindre la finale. Le vainqueur de ces deux matchs au total des buts représentera le Canada en Ligue des Champions de la CONCACAF.

PLUS:pc