NOUVELLES
08/05/2013 04:50 EDT | Actualisé 07/07/2013 05:12 EDT

Vélo-boulevard : des améliorations à apporter

Le vélo-boulevard qui emprunte notamment la rue Père-Marquette est une initiative appréciée par plusieurs cyclistes, mais des améliorations sont souhaitées afin notamment de limiter les obstacles qui jalonnent le parcours.

Le parcours qui s'étend de l'Université Laval à la colline Parlementaire compte 38 intersections. Cette situation ralentit le trajet pour les cyclistes, qui certaines fois, préfèrent bifurquer sur le boulevard René-Lévesque.

Les deux chicanes installées aux intersections de la rue Père-Marquette avec Moncton et des Braves, pour ralentir le trafic des automobilistes, causent aussi des problèmes de sécurité.

Selon Vélo-Québec, qui collabore avec la Ville de Québec pour l'aménagement du vélo-boulevard, le circuit en est à ses débuts.

Des améliorations sont à prévoir et de la signalisation sera ajoutée. « On pense que lorsque ça va être complété, lorsque le marquage et une bonne signalisation vont être installés, ça devrait fonctionner assez bien. C'est sûr qu'il y a des gens qui ne trouveront pas ça assez direct, ils vont continuer de prendre le boulevard René-Lévesque ou le chemin Ste-Foy dans certains cas, mais on est à peu près convaincus que Père-Marquette va drainer une partie de cyclistes qui sont moins expérimentés et donc ça va leur donner une occasion d'utiliser le vélo quotidiennement beaucoup plus qu'avant », affirme Martin Pronovost de Vélo-Québec.

Selon lui, la Ville est ouverte à faire évoluer le concept pour donner une plus grande priorité aux cyclistes. Des arrêts pourraient être ajoutés dans les axes transversaux afin d'en retirer d'autres sur Père-Marquette.

Les importants travaux d'infrastructures ont été réalisés l'année dernière. Selon M. Pronovost, les aménagements cyclables pourraient être achevés au cours de l'été.

PLUS:rc