NOUVELLES

Taux record d'immigration à Québec

08/05/2013 12:12 EDT | Actualisé 08/07/2013 05:12 EDT

Les efforts déployés par la région de Québec, depuis plusieurs années, pour attirer davantage d'immigrants commencent à porter leurs fruits. En effet, l'Enquête nationale auprès des ménages (ERM) de 2011, publiée mercredi par Statistique Canada, dénombre près de 33 000 émigrés dans la région, soit 4,4 % de la population.

Le tiers d'entre eux se sont établis dans la région entre 2006 et 2011, soit près de 10 700 immigrants.

Selon le directeur du Centre des études municipales du Conference Board du Canada, Mario Lefebvre, il s'agit de données encourageantes. Ce dernier dénonce depuis longtemps la piètre performance de Québec en matière d'immigration.

« Dans les cinq dernières années, Québec est quand même allé chercher un beau niveau d'immigrants. C'est une très, très bonne nouvelle pour la région. Ça veut dire que la balle commence à rouler et il est prouvé que lorsque cette balle-là commence à rouler les immigrants attirent d'autres immigrants », affirme-t-il.

Les immigrants sont généralement plus portés à s'installer dans les villes de la province. Ainsi Québec, à l'instar de Gatineau, devance de loin les autres municipalités du Québec.

Montréal reste toutefois la deuxième ville au pays à accueillir le plus d'immigrants, derrière Toronto. En 2011, la métropole québécoise comptait 846 645 immigrants, soit 12,5 % du total national.

La province de Québec accueille près d'un nouvel arrivant sur cinq (19,2 %) au pays. Il s'agit d'une légère hausse par rapport au recensement de 2006. En proportion de sa population, toutefois, le Québec accueille moins d'immigrants que le reste du Canada.

PLUS:rc