NOUVELLES
08/05/2013 11:03 EDT | Actualisé 08/07/2013 05:12 EDT

Inondations : les citoyens rencontreront Hydro-Québec

La Ville de Rouyn-Noranda a accepté d'organiser une rencontre entre les citoyens inondés et Hydro-Québec. Plusieurs accusent la société d'État d'être en partie responsable de la crue des eaux.

Lors de la séance d'information organisée par la Ville, mardi soir, au sujet des indemnisations, de nombreux citoyens ont demandé la tenue d'une telle rencontre. C'est le cas de Jean-Guy Dugré, un riverain du lac Montbeillard, qui a remarqué que les inondations sont plus fréquentes depuis 10 ans. Il soutient que l'augmentation du débit de certains barrages fait déborder les cours d'eau. « Je n'ai aucune preuve à donner à ça, sauf 60 ans sur le réseau », affirme celui qui a passé sa vie aux abords du lac.

Son voisin, Gérald Richard, un retraité d'Hydro-Québec, abonde dans le même sens : « S'ils réduisaient Rapide-2 et Rapide-7 en fonction du débit de la rivière Kinojévis, ils pourraient couper la crête d'inondation. »

La date de la rencontre avec Hydro-Québec reste à déterminer.

En 2002, un représentant de la société d'État avait rencontré l'organisation régionale de la sécurité civile pour démontrer que les barrages n'étaient pas la cause des inondations, mais aucun citoyen n'était présent.

Jean-Guy Dugré a fait visiter son terrain inondé à notre journaliste Claudie Simard, en canot.

PLUS:rc