NOUVELLES
08/05/2013 03:10 EDT | Actualisé 08/07/2013 05:12 EDT

Arbitre frappé à la tête en Utah: l'adolescent accusé d'homicide involontaire

SALT LAKE CITY - Un adolescent américain qui a frappé au visage un arbitre de soccer, lequel est ensuite décédé, a été accusé mercredi d'homicide involontaire.

Le procureur du district de Salt Lake City, en Utah, a confirmé le dépôt des accusations. Sim Gill a par ailleurs précisé qu'il demanderait à ce que l'adolescent soit traduit en justice en tant qu'adulte.

S'il est reconnu coupable d'homicide involontaire à titre d'adulte, le jeune homme de 17 ans pourrait écoper d'une peine d'emprisonnement maximale de cinq ans. Un verdict de culpabilité pour mineur entraînerait des sanctions plus clémentes.

L'adolescent est détenu dans un centre pour mineurs depuis l'incident du 27 avril, qui s'est produit lors d'un match de la Liga Continental de Fútbol à Taylorsville, en banlieue de Salt Lake City.

Selon les autorités, l'adolescent a frappé l'arbitre, Ricardo Portillo, après que celui-ci lui eut donné un carton jaune. Le joueur, plus costaud que l'arbitre, est venu contester ledit carton jaune. Il a commencé à argumenter avec M. Portillo, puis l'a frappé à la tête.

Quand l'homme de 46 ans a été transporté à l'hôpital, son état était relativement stable. Quelques heures plus tard, il est tombé dans le coma. Il n'a jamais repris conscience et s'est éteint dimanche.

PLUS:pc