NOUVELLES
08/05/2013 10:34 EDT | Actualisé 08/07/2013 05:12 EDT

Alex Ferguson annonce qu'il prendra sa retraite à l'issue de la saison

MANCHESTER, Royaume-Uni - Alex Ferguson va prendre sa retraite à la fin de la saison, mettant ainsi fin à une carrière de 26 ans parsemée de plusieurs titres avec Manchester United qui a fait de lui l'entraîneur ayant connu le plus de succès dans l'histoire du football britannique.

«La décision de prendre ma retraite en est une auquelle j'ai réfléchi longuement, et c'est une décision que je n'ai pas prise à la légère, a déclaré l'Écossais de 71 ans dans un communiqué, mercredi. C'est le bon moment.»

Le club, qui est la propriété des Glazer, une famille américaine, et est coté à la bourse à New York, n'a pas immédiatement nommé de successeur. Mais il devra le faire rapidement pour éviter toute incertitude sur le marché boursier.

L'Anglais David Moyes, le manager d'Everton, est dans un premier temps considéré comme le favori pour obtenir le poste. Le contrat de Moyes sera échu à la fin de la présente saison.

Durant ses 11 années à Everton, Moyes a permis à ce club de faire preuve d'une belle constance malgré un budget limité. Il entretient des liens d'amitié avec Ferguson depuis plusieurs années.

«Il est un manager de premier plan», a dit Ferguson l'an dernier de Moyes.

L'entraîneur du Real Madrid José Mourinho et le pilote du Borussia Dortmund Juergen Klopp sont également considérés comme des aspirants, tout comme Ole Gunnar Solskjaer, un ancien attaquant du Man U qui a connu des débuts impressionnants comme manager avec le club norvégien Molde.

Ferguson sera consulté dans le processus de décision qui mènera à l'embauche de son successeur.

Depuis qu'il a pris le Manchester United en charge en 1986, Ferguson a décroché un grand total de 28 trophées, dont 13 championnats de la Premier League, deux titres de la Ligue des Champions et cinq triomphes en FA Cup.

«C'était important pour moi de quitter une organisation alors que celle-ci est dans le meilleur état possible, et je crois que c'est le cas, a dit Ferguson. La qualité de cette formation, et l'équilibre qu'on y retrouve au chapitre de l'âge des joueurs, est de bon augure pour la poursuite de ses succès au plus haut niveau, tandis que la structure des équipes de jeunes assurera un brillant avenir à long terme pour le club.»

Ferguson avait initialement décidé de prendre sa retraite à la fin de la saison 2001-02, mais il a ensuite changé d'idée.

Après que Man U eut décroché son plus récent championnat de la Premier League, il y a deux semaines — son 20e, un record du foot anglais — Ferguson avait déclaré qu'il ne songeait pas à la retraite. Maintenant, il ne lui reste plus que deux matchs de championnat à diriger.

Le dernier match à domicile — une occasion pour les partisans de faire leurs adieux à Ferguson — aura lieu contre Swansea le 12 mai. Man U rendra ensuite visite à West Bromwich Albion, une semaine plus tard, à l'occasion du tout dernier match de l'homme qui a transformé le club en l'une des plus grandes puissances du sport dans le monde.

Ferguson avait auparavant indiqué que seuls des problèmes de santé le forceraient à renoncer à son poste, et on a appris pendant le week-end qu'il devra subir une opération à la hanche. Toutefois, le communiqué ne faisait aucune mention de problèmes de santé.

Ferguson continuera d'agir à titre de directeur du club et d'ambassadeur avec Manchester United.

«Ses contributions au club au cours des 26 dernières années ont été extraordinaires et, comme tous les partisans du United, je veux qu'il fasse partie de son avenir», a déclaré le président du conseil conjoint du club, Avie Glazer.

Les rumeurs concernant le départ de Ferguson ont commencé à poindre à la suite de la journée de golf du club, mardi. Quand l'annonce officielle a suivi, cela a provoqué une multitude de réactions, tant au sein du monde du foot qu'à l'extérieur.

«Les exploits (de Ferguson) dans le football lui confèrent sans aucun doute une place parmi les grands», a écrit sur Twitter le président de la FIFA Sepp Blatter.

Michel Platini, le président de l'UEFA, a qualifé Ferguson de «véritable visionnaire».

«Son curriculum vitae est unique au sein d'une profession basée sur les résultats qui s'attarde normalement aux solutions à court terme plutôt qu'à une vision à long terme», a noté l'ancienne star de l'équipe de France.

PLUS:pc