NOUVELLES
07/05/2013 10:02 EDT | Actualisé 07/07/2013 05:12 EDT

Wall Street ouvre en légère hausse, aidée par une nouvelle banque centrale

La Bourse de New York, qui a enregistré de nouveaux records la veille, poursuivait son avancée en début de séance mardi, aidée par un coup de pouce de la banque centrale australienne et un bon indicateur européen: le Dow Jones gagnait 0,27% et le Nasdaq 0,18%.

Vers 13H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average, avançait de 39,95 points, à 15.008,84 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 6,23 points, à 3.399,20 points.

L'indice élargi S&P 500 s'appréciait de 0,32% ou 5,24 points, à 1.622,74 points.

Wall Street, à l'issue d'une séance calme lundi, avait fait grimper l'indice S&P 500 à un nouveau sommet pour la troisième séance d'affiléee, à 1.617,50 points, et le Nasdaq à un nouveau plus haut depuis 2000, à 3.392,97 points, mais le Dow Jones Industrial Average avait lâché 0,03%, à 14.968,89 points.

"Les marchés financiers américains continuent leur avancée historique grâce à une baisse surprise des taux en Australie", ont remarqué les analystes de Charles Schwab.

Wall Street nourrit son ascension depuis plusieurs mois grâce aux abondantes liquidités apportées sur le marché par les mesures de soutien des banques centrales à travers le monde.

Et l'annonce par l'institution australienne de la réduction de son taux d'intérêt directeur de 25 points de base à 2,75%, un niveau jamais atteint jusqu'à présent, afin d'encourager la croissance, apportait aux courtiers une nouvelle raison de se réjouir.

"Un bond inattendu des commandes à l'industrie en Allemagne", qui sont ressorties en mars bien meilleures qu'attendu, participait aussi à la bonne humeurs des courtiers américains, selon les experts de Charles Schwab.

Le marché obligataire évoluait en baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans augmentait à 1,781% contre 1,771% lundi soir, et celui à 30 ans à 2,993% contre 2,986% la veille.

jum/ppa/lor

PLUS:afp