NOUVELLES
07/05/2013 10:18 EDT | Actualisé 07/07/2013 05:12 EDT

Les Sabres décident de faire confiance à Ron Rolston comme entraîneur-chef

BUFFALO, États-Unis - Après le congédiement de Lindy Ruff en février, les Sabres de Buffalo avaient prévu se mettre à la recherche intensive d'un entraîneur-chef pendant l'été.

Dès qu'ils ont vu Ron Rolston à l'oeuvre, ils ont rapidement changé leur plan.

Rolston s'est vu confier le poste d'entraîneur-chef sur une base permanente après avoir hérité de l'intérim après le départ de Ruff, le 20 février. Il devient le 16e entraîneur-chef de l'histoire de l'équipe.

«Au départ quand nous avons fait appel à Ron, c'était pour l'intérim. Notre intention était d'interviewer d'autres candidats, a avoué le directeur général Darcy Regier. Avec le temps, nous avons vu l'interaction de Ron avec les joueurs, comme enseignant et motivateur. Personnellement, il est devenu de plus en plus évident qu'il était le bon candidat non seulement pour le présent mais pour l'avenir.»

Rolston a été le seul candidat considéré pour le poste. Il a mené les Sabres à une fiche de 15-11-5 après sa nomination, le 20 février, alors que l'équipe avait compilé un palmarès de 6-10-1 avec Ruff en début de saison. Ruff a occupé le poste d'entraîneur-chef pendant 16 ans et il a porté les couleurs de l'équipe comme joueur pendant 10 ans.

«Je suis à la fois excité et humble de devenir l'entraîneur-chef au sein d'une telle organisation, a révélé Rolston. Pour moi, venir ici comme entraîneur par intérim m'a donné l'occasion de me familiariser avec l'organisation, les joueurs, les possibilités et le potientiel en place.»

Avant d'être appelé en relève de Ruff, Rolston dirigeait les Americans de Rochester, le club-école des Sabres dans la Ligue américaine, depuis 2011.

Les Sabres ont complété la saison avec un dossier de 21-21-6 et ils ont raté les séries éliminatoires pour une deuxième année d'affilée et une quatrième fois en six saisons.

Lorsqu'il a fait son bilan la semaine dernière, Regier avait prévenu les amateurs qu'ils doivent s'attendre à d'autres moments pénibles avant que l'équipe redevienne une puissance dans la ligue. Il a amorcé un plan de redressement à la fin de la saison, et Regier n'a pas voulu dire si ce plan prévoit de garder le gardien Ryan Miller et le meilleur marqueur Thomas Vanek ou d'en échanger un ou les deux avant la conclusion de leur contrat à l'issue de la prochaine saison.

Rolston en était à sa deuxième saison à la barre des Americans lorsqu'on lui a confié l'intérim à Buffalo. Il a passé sept saisons comme entraîneur du programme de développement de l'équipe américaine. Pendant cette période, il est devenu le premier entraîneur à guider l'équipe américaine des moins de 18 ans à la conquête de trois médailles d'or (2005, 2009, 2011).

PLUS:pc