NOUVELLES
07/05/2013 07:00 EDT | Actualisé 07/07/2013 05:12 EDT

Le sport télévisé, les parcs et le cinéma dopent le bénéfice de Disney

Disney a annoncé mardi une hausse de 32% de son bénéfice net trimestriel, dopé par de bonnes performances dans presque toutes ses activités, notamment des revenus en hausse pour ses chaînes de télévision sportives et ses parcs d'attraction et le succès de plusieurs films au cinéma.

Le bénéfice net a atteint 1,5 milliard de dollars au deuxième trimestre de l'exercice décalé 2012/13 (janvier-mars).

"Nos résultats reflètent notre stratégie efficace, la force de nos marques et nos contenus de haute qualité, tout cela continue de soutenir la croissance sur le long terme et la valeur pour les actionnaires", s'est félicité le PDG Robert Iger en présentant les chiffres aux analystes.

Il a notamment salué la forme "exceptionnelle" des chaînes de télévision sportives du groupe sur le câble (ESPN), qui ont vu augmenter leurs abonnements en particulier à l'international et même, dans une moindre mesure, leurs revenus publicitaires.

Disney a aussi nettement augmenté ses marges dans ses activités touristiques (parcs d'attraction, hôtels et navires de croisière).

Les studios de cinéma, plombés l'an dernier par le fiasco du film de science fiction "John Carter", ont pour leur part redressé la barre grâce à la super-production "Le Monde fantastique d'Oz", un retour dans l'univers du magicien d'Oz, et aux "Mondes de Ralph", un film d'animation inspiré des jeux vidéo.

Les studios ont dégagé un bénéfice de 118 millions de dollars, contre une perte de 84 millions un an plus tôt, pour un chiffre d'affaires en hausse de 13% à 1,3 milliard de dollars.

Et le deuxième trimestre s'annonce bien parti avec les débuts en fanfare de "Iron Man 3", qui a réalisé le week-end dernier le deuxième meilleur démarrage de l'histoire au box-office américain derrière une autre production Disney, "Avengers".

M. Iger a salué le "démarrage incroyable" de ce film, soulignant qu'en ajoutant les entrées à l'international, il avait déjà rapporté plus de 711 millions de dollars de recettes au niveau mondial.

soe/ved/jca

PLUS:afp