NOUVELLES
07/05/2013 04:55 EDT | Actualisé 07/07/2013 05:12 EDT

Jaycee Dugard, ex-captive: "ne jamais perdre espoir" après un enlèvement

Jaycee Dugard, qui a passé 18 ans séquestrée en Californie avant de refaire surface en 2009, a estimé lundi que la découverte de trois femmes prisonnières depuis une dizaine d'années à Cleveland (Ohio, nord) était la preuve qu'il ne fallait "jamais perdre espoir".

Enlevée à 11 ans, violée à répétition par son ravisseur, avant d'être retrouvée à 29 ans, Jaycee Dugard a affirmé lundi que les victimes de Cleveland, Amanda Berry, Gina DeJesus et Michelle Knight, auraient "besoin de temps et de tranquillité pour guérir et se reconnecter avec le monde.

Leur calvaire "ne les définit pas, c'est juste un moment de leur vie", a-t-elle déclaré à People magazine.

Enlevée et emprisonnée chez Phillip et Nancy Garrido à Antioch, en Californie, Jaycee Dugard avait donné naissance à deux enfants, fruits de son calvaire qu'elle a raconté dans ses mémoires, "A stolen life".

Autre rescapée de séquestration, Elizabeth Smart, enlevée à 14 ans et libérée neuf mois plus tard, a dit espérer que ces jeunes femmes puissent reconstruire leur vie.

"Elles ne doivent jamais penser qu'elles ont été amoindries par ce qui s'est passé, et j'espère qu'elles réalisent qu'il y a encore tant à vivre et qu'elle n'ont pas besoin de rester accrochées au passé", a-t-elle dit sur la chaîne ABC.

Répétant un conseil de sa mère, elle a estimé qu'Amanda, Gina et Michelle ne devaient pas "permettre à cet homme de ruiner la deuxième moitié de leur vie". "Il leur a déjà tant volé", a-t-elle dit, évoquant l'un des trois hommes arrêtés, Ariel Castro, 52 ans, le principal suspect.

Ariel Castro serait le propriétaire de la maison où les trois femmes étaient enfermées. Ses deux frères, Pedro et Onil, eux aussi arrêtés, habiteraient ailleurs.

Selon le Centre national pour les enfants disparus et maltraités, quelque 800.000 mineurs de moins de 18 ans sont portés disparus chaque année aux Etats-Unis, qu'ils soient fugueurs, abandonnés ou enlevés par un membre de leur famille.

Parmi eux, ils sont un peu plus d'une centaine par an à être réellement kidnappés.

rcw/lor/rap

PLUS:afp