NOUVELLES
07/05/2013 04:56 EDT | Actualisé 07/07/2013 05:12 EDT

Chris Christie, un oeil sur la Maison Blanche, reçoit un anneau gastrique

Le gouverneur du New Jersey Chris Christie, étoile montante du parti républicain qui pourrait viser la Maison Blanche en 2016, a reconnu mardi s'être fait poser un anneau gastrique, tout en assurant que cette opération n'était en rien motivée par des ambitions politiques.

"Ce n'est pas une question de carrière pour moi, c'est une question de santé à long terme", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, expliquant qu'après avoir essayé pendant des années de multiples façons de maigrir, cette opération réalisée il y a presque trois mois constituait pour lui une "opportunité d'essayer quelque chose de différent".

Un anneau gastrique, posé autour de l'estomac, limite la quantité de nourriture que l'on peut absorber et conduit ainsi à une perte de poids.

Le gouverneur a ajouté que s'il n'en avait pas parlé depuis --il a été opéré le 16 février-- c'est que c'était "ses affaires, et celles de personne d'autre".

La question du surpoids de M. Christie, 50 ans, forte personnalité très appréciée dans son Etat du New Jersey (est), est un sujet qui revient régulièrement dans l'actualité américaine.

En décembre dernier, il avait jugé "ridicule" que l'on puisse mettre en doute sa capacité à devenir président des Etats-Unis en raison de son obésité.

"C'est ridicule. Je ne vois pas sur quoi cela se fonde", avait lancé le gouverneur. Mais il avait reconnu avoir tenté en vain, à de multiples reprises, de maîtriser son poids. "J'ai fait plus de régimes, de pertes et de reprises de poids dans ma vie que je ne veux compter", avait-il dit.

M. Christie, élu gouverneur pour la première fois en 2009, avait refusé de se lancer dans la course à la présidentielle en octobre 2011. Mais il a été l'un des orateurs phare à la convention républicaine l'été dernier, et il est déjà perçu comme l'un des espoirs républicains pour la présidentielle de 2016, d'autant que sa cote de popularité a grimpé après sa gestion de l'ouragan Sandy il y a six mois.

Plus d'un tiers des adultes américains (35,7%) sont obèses, selon les statistiques officielles.

bd/sam

PLUS:afp